2 milliards d’arbres : la WWF va reboiser l’Australie avec des drones

0 4

Durant l’hiver 2019, l’Australie vivait l’un des pires drames écologiques de son histoire à cause d’incendies ayant brûlé la quasi intégralité du pays durant plusieurs mois. Deux ans plus tard, une initiative de la célèbre ONG souhaite faire tomber une solution miracle directement du ciel.

Partout dans le monde, l’utilité des drones n’est plus à prouver. Souvent associés à des actions négatives ou anxiogènes (contrôle de la population, guerres à distance, etc), ces engins téléguidés sauvent en vérité de nombreuses vies. En Afrique, les drones de secours servent déjà à la livraison de médicaments dans les zones les plus reculées et inaccessibles, d’autres permettent de faire pousser des maisons presque n’importe où et, désormais, ces derniers servent également à restaurer la nature là où le feu est passé. C’est ce que l’on apprend aujourd’hui grâce à une publication de la WWF (une ONG créée en 1961) qui souhaite guérir la faune et la flore australiennes avec un programme inédit capable de “bombarder” 40 000 graines par jour au-dessus des régions les plus touchées par les feux de forêt. « Ces drones nous permettent d’accélérer la régénération de la brousse mais aussi d’atteindre des zones difficiles d’accès », a expliqué Dermot O’Gorman, directeur de WWF Australie. L’utilité des drones, dès lors, n’est plus à prouver.

C’est qu’il y a fort à faire pour réparer les dégâts causés par l’homme. Entre juin 2019 et mars 2020, les feux ont cramé 18,6 millions d’hectares, détruit 7 milliards d’arbres et tué ou affaibli 3 milliards d’animaux. En réponse, et plutôt que de lancer des tribunes ou pétitions à l’effet placebo, la WWF a lancé en début d’année ce programme aérien de restauration de la biodiversité grâce à des drones qui devraient permettre la plantation de deux milliards d’arbres. La conséquence indirecte de cette action est le doublement probable de la population des koalas dans la zone sud-est ; cette espèce ayant elle aussi été durement touchée par les incendies de 2019.

Dans la BD Astérix, on a longtemps lu : “Par toutatis, le ciel nous est tombé sur la tête !” En Australie, ce sont les bonnes nouvelles qui devraient pleuvoir. Que les autres pays en prennent de la graine.

WWF australie australie gallery01

 

 

 

 

 

 

!function(f,b,e,v,n,t,s)
{if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,’script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘2281520862105623’);
fbq(‘track’, ‘PageView’);

Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More