2e lundi de janvier: la DIRPOD rappelle que le grand chantier est la mobilisation

0 8


2e lundi de janvier: la DIRPOD rappelle que le grand chantier pour rétablir l’ordre constitutionnel est la mobilisation générale.

Port-au-Prince , Haïti .- En ce deuxième lundi de janvier, date consacrée habituellement à la rentrée parlementaire, la Direction Politique de l’Opposition Démocratique publie une note en vue de motiver ses troupes à prendre part à la mobilisation générale à 26 jours de la date fatidique du 7 février 2021.

“Nan okazyon dezyèm lendi janvye 2021 sa kote Prezidan Jovenel Moïse ak PHTK fè Pèp Ayisyen an pa gen pyès reprezantan ki pou defann li nan Palman an, DIRPOD ap fè popilasyon Ayisyèn nan konnen li la, li vle metel bò kote pèp la pou defann revandikasyon li yo. Jovenel Moïse anpeche rantre Palmantè a fèt men li pap kapab anpeche rantre politik la kote opozisyon an ak Pèp souvren an ap defann valè demokratik yo san gade dèyè”,écrit cette structure de l’aile dure de l’opposition.

Ne pas organiser des élections à temps conformément aux exigences constitutionnelles relève, de l’avis de la Direction Politique de l’Opposition Démocratique d’un plan politique de Jovenel Moïse visant à installer une dictature dans le pays en vue d’assouvir sa soif de pouvoir.

“Apranti diktatè a menm pran dekrè pou chanje Konstitisyon 1987 la ki pa bay dwa sa nan okenn atik. Li pran dekrè mete yon Konsèy elektoral patizan deyè do Konstitisyon an ki pa menm prete sèman devan Lakou Kasasyon pou fè eleksyon fo mamit pou pèmèt li kenbe peyi a nan koripsyon ak ensekirite”,dénonce la DIRPOD avec fermeté.

Nissan

Dans cette note portant la signature des ex-sénateurs Edgard Leblanc Fils, Paul Denis et Sorel Jacinthe, la DIRPOD encourage le pays à forcer Jovenel Moïse à quitter le pouvoir le 7 février 2021 afin, espère-t-elle, d’installer un gouvernement de transition à la tête du pays avec pour mission de remettre le pays sur les rails constitutionnels en organisant des élections crédibles pour renouveler le personnel politique.

En savoir plus :

Comment le sondage du BRIDES sur la réforme constitutionnelle nous induit en erreur

(function(d, s, id) { var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) return; js = d.createElement(s); js.id = id; js.src=”https://connect.facebook.net/en_US/sdk.js#xfbml=1&appId=249643311490&version=v2.3″; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More