7 soldats et une trentaine de terroristes tués près de l’Algérie

0 3

Casques Bleus au Mali

Quatre Casques Bleus tchadiens ont été tués à Aguelhok, au Nord du Mali, non loin de l’Algérie, dans une attaque terroriste contre un camp de la Mission de l’ONU. Une vingtaine d’assaillants ont été également tués sur une centaine impliqués, a affirmé une supply sous le couvert de l’anonymat, précisant que « les combats ont duré trois heures ». Trois soldats maliens sont morts lors d’une attaque aussi attribuée aux terroristes à Diafarabé, à 350 km au Nord-est de Bamako;

Quatre soldats tchadiens de maintien de la paix de l’Onu, dont un capitaine, sont morts, vendredi matin, dans une attaque menée par « plusieurs terroristes lourdement armés », contre un camp de la mission des Nations Unies au Mali, à Aguelhok, dans la région de Tessalit dans le nord du pays, a annoncé la MINUSMA. Cette attaque, qui porte à 10 le nombre des Casques bleus tués au Mali depuis le début de l’année, a été menée, à l’aube, contre le camp de la MINUSMA, où se trouve un contingent de soldats tchadiens, à un peu moins de 200 kilomètres de la frontière algérienne.

« Les Casques Bleus ont vaillamment repoussé une attaque complexe perpétrée par plusieurs terroristes lourdement armés (…) à Aguelhok. Un bilan provisoire fait état de quatre Casques Bleus décédés et des blessés », a indiqué, dans un communiqué, la MINUSMA. « Des hélicoptères ont été dépêchés sur place afin d’évacuer les blessés. Les assaillants ont subi de lourdes pertes, notamment plusieurs morts abandonnés sur place », selon la même supply.

« Deux positions de nos forces ont été attaquées, ce matin, à Aguelhok, nous avons perdu quatre éléments, dont le chef de détachement de nos forces, et enregistré 16 blessés », a pour sa half déclaré une supply militaire tchadienne ayant requis l’anonymat à l’Agence France Presse (AFP). Selon la MINUSMA, l’attaque s’est produite vers 06h15 GMT, dans cette localité située à un peu moins de 200 km du poste frontière avec l’Algérie.

Dans son communiqué, la MINUSMA « salue le braveness et la bravoure des Casques Bleus et remercie les Forces internationales pour leur soutien aérien ». La MINUSMA « condamne fermement cette ignoble attaque terroriste, une énième tentative contre le processus de paix (…) qui n’entamera en rien sa détermination à poursuivre l’exécution de son mandat ».

Pendant ce temps, trois soldats maliens ont été tués et six blessés, lors d’une attaque également attribuée aux terroristes, à Diafarabé, localité du centre du Mali, située sur le fleuve Niger, à 350 km au Nord-est de Bamako. « Le bilan provisoire fait état de 3 morts et 17 blessés, dont 6 graves, du côté de l’armée. Côté ennemi, on a dénombré 10 corps après le ratissage de la zone », a précisé le ministère, ajoutant que l’aviation des FAMa a détruit quatre véhicules lourdement armés de l’ennemi.

Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More