Alldritt (La Rochelle) : «Il y a énormément d’engouement autour de nous»

0 7


Pour sa deuxième finale de l’année, après celle (perdue) de Champions Cup, La Rochelle retrouve le Stade toulousain vendredi soir au Stade de France. «Un très très gros morceau», a prévenu le troisième-ligne rochelais.

Vous allez jouer la première finale de Top 14 de La Rochelle. Que ressentez-vous ?
Grégory Alldritt : C’est quelque chose d’énorme. Après, franchement et personnellement, je ne me rends pas trop compte parce qu’on est un peu le nez dans le guidon. On a déjà joué une finale (de Coupe d’Europe, perdue contre Toulouse, NDLR), on sait ce que c’est de la perdre. Je n’ai jamais vécu de finale de Top 14 mais je n’ai pas trop envie de m’enflammer parce que la descente peut être difficile. On va garder la tête baissée, bosser encore une semaine de plus. On a gagné ce droit. C’est une semaine spéciale, c’est la dernière de la saison. Elle va passer vite. Il y a énormément d’engouement autour de nous. Nous, à l’intérieur du groupe, on va essayer de continuer notre routine et d’oublier le contexte.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs



Votre président était très ému après la demie mais le coach a minimisé en disant que vous n’étiez « que » en finale.
On est un groupe de compétiteurs, on n’a pas envie d’aller en finale pour aller en finale. Ça ne sert à rien de s’emballer parce qu’il nous reste le plus dur à faire. C’est un très très gros morceau. La déception peut être immense. Mais je comprends le président: au niveau du club, c’est quelque chose d’énorme. Il est là depuis des années, il peut se rendre compte de l’évolution.

« Il y en a marre, à la fin, de dire que ça se joue sur des détails… »

Grégory Alldritt

Avez-vous reconnu Toulouse en demi-finale ?
Toulouse, c’est Toulouse. Même quand ils sont moins bien, ils arrivent à gagner. Après la demie de Champions Cup, on les trouvait fatigués, on disait qu’ils avaient été poussifs face à l’UBB mais ils ont remporté le titre… C’est une grande équipe, qui sait jouer ce genre de rendez-vous. Ils ont des joueurs d’expérience qui savent gérer ce genre de match. Ce qui va être important pour nous, c’est de nous focaliser sur nos points forts, sur ce qu’on sait faire de mieux et le faire à la perfection. Parce qu’il y en a marre, à la fin, de dire que ça se joue sur des détails. Il faudra être concentrés, pointilleux et précis.



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More