Alpes-Maritimes: même confinés vous pourrez passer le week-end au ski

0 3


Valery HACHE / AFP

Même confinés, les Niçois pourront quand même passer le week-end dans les stations de ski (Photo du préfet des Alpes-Maritimes Bernard Gonzalez)

ALPES-MARITIMES – Les Alpes-Maritimes confinées, mais pas complètement pour les vacanciers. Week-end sous cloche sur le littoral, accélération de la vaccination, exams dans les aéroports… Face à une scenario sanitaire inquiétante, un nouveau tour de vis a été donné dans les Alpes-Maritimes lundi 22 février.

Un confinement native entrera notamment en vigueur du vendredi 18 heures au lundi matin 6 heures sur le littoral (dans une zone s’étendant de Théoule-sur-mer à Menton) pour les deux prochains week-ends, pour commencer. Il a été précisé qu’il sera toujours doable de sortir de chez soi, muni d’une attestation, pour faire du sport, ou ses programs, et ce dans un rayon de 5 km autour du domicile. Toutefois le préfet des Alpes-Maritimes a apporté de nouvelles précisions, notamment pour les personnes ayant fait des réservations dans la zone confinée pour ce week-end. 

Au micro d’Azur TV, le préfet Bernard Gonzalez guarantee ce mardi 23 février que si un Niçois ou un habitant d’une autre région a une réservation à partir de samedi dans les Alpes-Maritimes, alors il aura le droit de circuler ce week-end dans le territoire confiné. Son justificatif de réservation (et son attestation) faisant foi.

Le journaliste prend ici l’exemple des stations de ski d’Auron et Valberg, prisées des vacanciers l’hiver. “Nous n’avons pas encore fermé de manière hermétique l’ensemble du département”, précise le préfet.

À Auron d’ailleurs, BFMTV a pu recueillir le témoignage de plusieurs habitants de la région ayant décidé de passer ce week-end de confinement dans la station. Une scenario qui fait craindre une éventuelle montée des cas de Covid-19 dans une zone encore relativement épargnée par la pandémie, explique une médecin interrogée par la chaîne d’data en continu. 

Outre ce confinement, le préfet des Alpes-Maritimes a annoncé lundi une fermeture temporaire dès ce mardi 23 février des commerces de plus de 5000m2 (qui pourront continuer à faire du click on and acquire), à l’exception des pharmacies et des commerces alimentaires, ainsi qu’une réduction de la jauge dans les commerces plus petits qui, eux, resteront ouverts (de 10 à 15m2 par shopper).  

Le taux d’incidence est particulièrement élevé dans la métropole niçoise, la principale du département, avec près de 600 cas positifs pour 100.000 habitants, soit près de trois fois la moyenne nationale (190), tandis qu’environ 10% des exams de dépistage s’avèrent positifs (contre 6% pour l’ensemble de la France), dans un contexte de diffusion du variant britannique, plus contagieux. Au CHU de Nice, plus de 90% des locations en réanimation sont occupées, a ajouté le préfet. 

 

À voir également sur Le HuffPost: Covid-19: de nouvelles mesures à Nice et dans les Alpes-Maritimes



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More