- Advertisement -

6,5 millions d’électeurs appelés aux urnes

- Advertisement -


Ce dimanche, les Burkinabè sont invités aux urnes pour élire leur Président et leurs 127 députés. A 6 heures heure locale, les bureaux de vote avaient effectivement commencé par ouvrir. Quelque 6,5 millions d’électeurs sont appelés aux urnes.

Dès 6 heures ce dimanche, les premiers bureaux de vote ont ouvert pour permettre à quelque 6,5 millions d’électeurs burkinabè de s’acquitter de leur devoir civique, celui d’élire leur Président ainsi que leurs 127 députés. C’est le cas d’un des six bureaux de vote de l’école primaire Toudweogo, dans le nord de Ouagadougou où le premier votant, Mohammed Lemine, a pu glisser son bulletin dans l’urne, à l’heure. A l’école Kologh Naaba, dans la capitale Ouagadougou, le vote a également commencé à temps et se poursuit normalement.
La question sécuritaire plane au-dessus de ce scrutin et empêche d’ailleurs le déroulement de l’élection dans près de 1/5 du territoire. Même dans les zones où les bureaux sont ouverts, un imposant dispositif militaire est déployé pour décourager toute tentative de déstabilisation de la part des groupes djihadistes.

Vote

Les électeurs votent pour choisir les 127 députés devant siéger à l’Assemblée nationale, et en même temps le président de la République. A part Roch Marc Christian Kaboré, candidat à sa propre succession, douze autres prétendants visent le fauteuil présidentiel. Les plus en vue parmi les challengers du Président sortant sont : Zéphirin Diabré, leader de l’opposition et Eddie Komboïgo, candidat du CDP, le parti du Président déchu il y a six ans, Blaise Compaoré.
Le camp présidentiel promet une victoire au premier tour tandis que l’opposition, elle, exprime ses craintes relatives à la mise en place d’une machine de fraude par le régime Kaboré.

Source link

Comments (0)
Add Comment

- Advertisement -