- Advertisement -

des assaillants assiègent le village de Farabougou


- Advertisement -


Aucun villageois ne peut circuler librement depuis que le village a été assiégé par des assaillants. L’OCHA redoute une crise humanitaire dans cette localité. Les négociations sont lancées pour que la situation revienne à la normale.

Les habitants du village de Farabougou (centre) ne sont plus libres de leurs mouvements depuis le week-end dernier. En effet, des hommes armés ont pris d’assaut le village. Les violences qui en ont découlé ont causé au minimum cinq pertes en vies humaines. Cette situation exceptionnelle a même entraîné une baisse d’affluence au niveau du marché de bétail de la région. Pour le moment, les forces de sécurité maliennes sont encore impuissantes quant à la libération des villageois. L’inquiétude gagne du terrain, surtout au sein du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU, OCHA.

L’éternelle problématique djihadiste

Interrogé par les confrères de l’AFP, Boukary Coulibaly, chef du village de Farabougou, s’est exprimé : « Le village est coupé du pays par les terroristes qui ont bloqué toutes les voies d’accès ». Alassane Traoré, gouverneur de la région de Ségou, n’a pour sa part, fait aucune déclaration. Il aurait toutefois procédé à l’organisation d’une rencontre, lundi, dernier pour trouver une solution à cette épineuse situation.

Il faut souligner que ces actes de violences que connait actuellement le village succèdent à un kidnapping. En effet, pendant la foire qui a lieu chaque semaine dans le village de Farabougou, vingt personnes ont été enlevées. Neuf parmi elles sont toujours captives. Après l’enlèvement, les ravisseurs, probablement des djihadistes, ont encerclé Farabougou. C’est du moins ce qui ressort des déclarations faites par les responsables locaux.

Cette situation intervient alors que l’Union Africaine vient à peine de lever ses sanctions contre le Mali suite à une amélioration de la situation dans le pays. Quand on se souvient qu’IBK avait notamment été critiqué pour son incapacité à faire face aux djihadistes, on se demande si les dirigeants actuels seront en mesure de faire mieux.



Source link

Comments (0)
Add Comment

- Advertisement -