- Advertisement -

États-Unis: Shaquille O’Neal a voté pour la première fois de sa vie (sans dire pour qui)


- Advertisement -

Bennett Raglin via Getty Images

Âgé de 48 ans, Shaquille O’Neal a voté pour la première fois de sa vie à l’occasion de l’élection présidentielle américaine de 2020, pour laquelle le vote par correspondance est déjà autorisé (photo de décembre 2019, à New York). 

ÉTATS-UNIS – ”Ça fait du bien!” Alors que le vote par correspondance est d’ores et déjà ouvert aux États-Unis pour l’élection présidentielle du 3 novembre prochain entre Joe Biden et Donald Trump, un votant de poids -c’est le cas de dire- a déjà posté son bulletin: Shaquille O’Neal. 

Et étonnamment, c’est la première fois de sa vie que le pivot le plus dominant de l’histoire de la NBA et des Los Angeles Lakers exerce ainsi son droit citoyen. Dans son podcast, le mercredi 7 octobre, le géant a effectivement fait cette annonce sur un fond de musique électorale: “Vous savez que je suis toujours honnête avec vous ici, eh bien je n’avais jamais voté, chère Amérique.” 

De plus en plus engagé

“Mais maintenant, je participe à toutes ces campagnes pour appeler à voter. Et si vous savez une chose de moi, c’est bien que je déteste par dessus tout être hypocrite”, poursuit-il. En effet, le Shaq est de plus en plus engagé ces derniers mois. Dans plusieurs États où il possède des propriétés (Georgie, Floride, Louisiane…), il s’est engagé en faveur des personnalités démocrates, souvent des femmes issues des minorités. 

Il est aussi apparu au côté de l’ancienne première dame Michelle Obama dans le but de l’aider à promouvoir son initiative “When We All Vote”. Toutefois, le quadruple champion NBA n’a pas révélé pour qui il avait voté lors du scrutin présidentiel. Durant toute sa longue carrière, Shaquille O’Neal, entrepreneur à succès et le fils de militaire, n’a jamais évoqué publiquement ses opinions politiques, expliquant qu’à moins d’être un expert, il était risqué pour un athlète de s’exposer en dévoilant ce genre d’avis. 

Dans son podcast, il s’est donc contenté d’expliquer qu’il avait voté par anticipation, et a décrit le processus. Ajoutant qu’il n’avait longtemps pas compris le concept de collège électoral et le fonctionnement du système américain, il a profité de cette occasion pour en discuter avec son co-animateur, espérant susciter des envies chez ses auditeurs. 

À voir également sur le HuffPost: “Enfermez les Biden”: Trump attaque la famille “corrompue” de son rival



Source link

Comments (0)
Add Comment

- Advertisement -