- Advertisement -

La Fédération Haitienne des Petites et Moyennes Entreprises condamne l’assassinat de Jovenel Moïse – Vant Bèf Info


La Fédération Haïtienne des Petites et Moyennes Entreprises (FHAPME) dit condamner « sans réserve » l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse tôt dans la matinée du 7 juillet 2021. Elle considère ce crime comme un acte de barbarie et l’une des plus grandes tragédies qu’ait jamais connues notre pays, selon un communiqué de presse publié ce mercredi.

Port-au-Prince, le 21 Juillet 2021. Des réactions se multiplient après l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse tôt dans la matinée du 7 Juillet 2021. La Fédération Haïtienne des Petites et Moyennes Entreprises (FHAPME) se dit alarmée par ce crime crapuleux.

La fédération condamne « sans réserve » cet acte de barbarie considéré comme l’une des plus grandes tragédies qu’ait jamais connues notre pays.

« Rude travailleur, le chef de l’État est tombé sur le champ de bataille où il se lançait dans un véritable combat en vue d’améliorer les conditions socio-économiques de la population et de combler l’écart de richesses existant entre les différentes couches de la société haitienne », lit-t-on dans un communiqué de presse publié le mercredi 21 juillet 2021.

La FHAPME présente ses sympathies à la famille présidentielle et au peuple hïitien. Elle exige l’adoption de mesures nécessaires afin que la lumière soit faite sur cet acte criminel qui a fauché, en pleine course, le processus de dynamisation de la démocratie en Haïti, conclut le communiqué signé de Yannick Mezile Lherisonn.

Vant Bef Info (VBI)

- Advertisement -



Source link

- Advertisement -

Comments (0)
Add Comment

- Advertisement -