- Advertisement -

l’agriculture, l’épine dorsale de toute économie


- Advertisement -


Représentante et directrice de pays du Programme alimentaire mondial (PAM), Mme Rukia Yacoub, a réaffirmé la nécessité de mettre en place des mécanismes alimentaires dynamiques pour renforcer les économies nationales, afin de permettre au Ghana de résister à des situations imprévues comme la pandémie du Covid-19.

S’exprimant lors de la célébration de la Journée mondiale de l’alimentation à Accra, hier vendredi, Mme Rukia Yacoub a déclaré que la pandémie du Covid-19 avait révélé les faiblesses des économies nationales, rendant beaucoup de gens affamés et désespérés. Elle a confié qu’il y avait un besoin de dynamisme dans les systèmes alimentaires pour construire une économie résiliente et apporter une croissance massive dans les communautés qui étaient largement impliquées dans les activités agricoles, pour aider à stimuler les économies nationales, puisque l’agriculture est l’épine dorsale de toute économie.

« Nous devons construire des systèmes alimentaires dynamiques qui contribuent à la croissance agricole communautaire et renforcent les économies nationales », a-t-elle déclaré. Elle a ajouté que le Programme alimentaire mondial (PAM), en collaboration avec le Service de santé du Ghana, fournissait fréquemment de la nourriture aux centres de confinement du Covid-19.

Mme Yacoub a déclaré qu’il y avait un effort conjoint du PAM et du ministère du Genre, des Enfants et de la Protection sociale, pour transférer de l’argent à 75 000 personnes qui vivaient au quotidien, grâce à leurs petits boulots, mais qui ne pouvaient plus le faire en raison de la pandémie du Coronavirus.

Elle a recommandé à toutes les parties prenantes, en insistant sur la nécessité de collaborer correctement pour améliorer la vie de plus de 80% des personnes vivant dans les zones rurales, qui dépendent uniquement de l’agriculture.

« Cela contribuera à améliorer les systèmes alimentaires, des processus de production à la consommation, pour renforcer le développement des économies nationales et atteindre le deuxième objectif de développement durable (ODD) qui vise à éliminer la faim. Cela facilitera les processus pour atteindre les objectifs futurs », a-t-elle ajouté.



Source link

Comments (0)
Add Comment

- Advertisement -