- Advertisement -

l’Egyptienne Mayar Sherif dans l’histoire

- Advertisement -

Mayar Sherif

L’Égyptienne Mayar Sherif n’est plus une inconnue. La tenniswoman de 24 ans avait fait parler d’elle en octobre dernier à Roland-Garros. Aujourd’hui, elle est devenue la première joueuse égyptienne à disputer le grand tableau d’un Majeur.

L’Égyptienne Mayar Sherif est l’une des figures montantes du tennis africain. Elle avait fait parler d’elle en octobre dernier à Roland-Garros où elle avait décroché sa place pour le tout premier Grand Chelem de sa carrière. Surtout, elle est devenue la première joueuse égyptienne à disputer le grand tableau d’un Majeur.

Cette semaine, Mayar Sherif, qui occupe le 128ème dans le ranking mondial, entre encore un peu plus dans l’histoire de son pays en devenant la première Egyptienne à faire partie du grand tableau de l’Open d’Australie, prévu du 8 au 21 février 2021.

Lundi, à Dubaï, Mayar Sherif avait largement dominé la Japonaise Akiko Omae, 6-0, 6-1 en 54 minutes. Une véritable démonstration de force qui lui a permis d’atteindre le deuxième tour des qualifications et de défier, mardi, l’Américaine Grace Min. L’Egyptienne a une nouvelle fois été performante en s’imposant 6-3, 2-6, 6-1 et en saisissant donc l’opportunité d’aller en « finale »

Mercredi, Mayar Sherif a également dicté sa loi à Aleksandra Krunic, 232ème mondiale, 6-1, 6-2. Un parcours remarquable qui lui permet donc d’assurer son vol pour Melbourne, en Australie, et de continuer à faire briller les couleurs égyptiennes sur le circuit et de représenter dignement le continent africain. Le Top 100 approche à grand pas pour Mayar Sherif.

Mayar Sherif

Source link

Comments (0)
Add Comment

- Advertisement -