- Advertisement -

Régionales 2021: dans les Pays de la Loire, le débat vire au vinaigre


- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -

SEBASTIEN SALOM-GOMIS via AFP

Matthieu Orphelin, Monbert, près de Nantes, le 29 mai 2021

ÉLECTIONS – Il réclame les excuses de la candidate. Matthieu Orphelin, tête de liste EELV-PS aux élections régionales en Pays-de-la-Loire, a affirmé ce mercredi 23 juin que de “très graves propos homophobes” ont été proférés à son égard par des militants de la liste adverse de Christelle Morançais (LR) et qu’il allait porter plainte.

Dans un courrier à la présidente sortante de la région Pays-de-la-Loire, Matthieu Orphelin dénonce “de très graves propos homophobes publiquement à (son) égard par deux militants ou candidats de (la) liste” Morançais, mardi lors d’une opération de tractage à Angers, à la sortie d’une école élémentaire. Le candidat EELV n’était pas présent, a-t-il précisé à l’AFP.

D’après le candidat écologiste de “graves insultes” le visant directement “ont été doublées de gestes déplacés mimant un acte sexuel sous le regard des parents qui attendaient leurs enfants devant l’entrée d’une l’école”.

“Ces comportements graves et intolérables m’amènent à déposer plainte au commissariat”, a indiqué Matthieu Orphelin. Dans son courrier, le candidat de gauche rappelle à la présidente de la région que la loi condamne “les injures commises envers une personne ou un groupe de personnes en raison de leur orientation sexuelle”.

Le député de Maine-et-Loire demande à son adversaire “de condamner publiquement ces agissements et de sanctionner au plus vite ces deux personnes en les excluant de (la) campagne et de (la) liste s’il s’agit de candidats”.

“Tout en moi exècre l’homophobie”

Il demande à Christelle Morançais “de présenter (ses) excuses à l’ensemble des personnes qui subissent cette homophobie du quotidien”.

“Tout en moi exècre l’homophobie (…) Les faits que dénonce Matthieu Orphelin, s’ils sont avérés, sont graves et je les condamne avec la plus grande fermeté”, a réagi Christelle Morançais dans un communiqué sur Twitter. Selon la candidate LR, “si leur matérialité est établie et qu’un lien est démontré (…) ce qui n’est pas le cas à ce jour, je prendrai les mesures qui s’imposent”, promet-elle.

“Mais je préviens Matthieu Orphelin, dont je connais les méthodes inspirées de l’extrême gauche, toute attaque visant à me dépeindre en homophobe (…) donnera lieu à des poursuites judiciaires”, prévient Christelle Morançais.

La candidate LR a annoncé également avoir renoncé à un débat d’entre deux tours organisé par la presse locale, accusant Matthieu Orphelin de “violence verbale”, de “menaces” et de “brutalité” dans les mots. “Il est allé beaucoup trop loin”, dit-elle dans un communiqué. “Je n’accepter pas qu’il me parle comme à un chien. Je n’accepte pas qu’il me fasse pleurer”, abonde-t-elle.

Dimanche quatre listes seront en lice pour le second tour des régionales: Christelle Morançais (34,29% des voix au premier tour) affrontera Matthieu Orphelin (18,70%) qui a scellé une alliance avec le socialiste Guillaume Garot (16,31%), ainsi que François de Rugy (LREM) et Hervé Juvin (RN), qui ont respectivement obtenu 11,97% et 12,53%.

À voir également sur Le HuffPost: Programmes non distribués pour les élections: le mea culpa de l’exécutif sur la mise en concurrence



Source link

Comments (0)
Add Comment

- Advertisement -