- Advertisement -

Selon un sondage, 50% des Français ne croient toujours pas aux voitures électriques

Selon un sondage, 50% des Français ne croient toujours pas aux voitures électriques

- Advertisement -

Les Français, éternels “Gaulois réfractaires” au changement ? Oui, mais pas que. Un sondage mené par l’équipementier Continental prouve que nous ne sommes pas les seuls à être méfiants vis-à-vis de la grande vague verte qui s’annonce.

- Advertisement -

Depuis 2011, la société Continental (qui fête ses 150 ans d’existence en 2021) publie régulièrement des sondages liés à la mobilité. La comparaison des chiffres d’année en année permet de voir le chemin parcouru. Les résultats de la dernière étude sont de ce point de vue éclairants : elle a beau avoir été la star de 2020, la voiture électrique n’en reste pas moins persona non grata dans de nombreux pays.

Dans le détail, le sondage de Continental fait apparaitre un grand écart entre la perception médiatique et l’acceptation par le grand public de nouveaux modèles dits non thermiques. Et pas qu’en France. En Allemagne, ils et elles sont 59% à refuser pour l’instant d’acheter une voiture électrique. En France, 57%. Au Japon, 46%. Même aux États-Unis, qu’on pensait amateurs de pollution et de gros SUV, le nombre de personnes réfractaires à l’électrique est plus bas qu’en France (50%). Un vrai désaveu des politiques gouvernementales poussant vers toujours plus de prises, au détriment des pompes à essence.

L’angoisse de la batterie faible. L’étude explique ces rejets nationaux par quatre grandes raisons, hélas bien compréhensibles : le faible nombre de bornes de recharge, la nécessité de faire de longues pauses de recharge, le prix encore trop élevé par rapport aux voitures thermiques et l’angoisse suscitée par des batteries faibles – une angoisse qu’on connait bien pour la vivre avec nos smartphones.

French paradox. Seule bonne nouvelle, le nombre d’automobilistes prêts à passer à l’électrique a évidemment augmenté dans de grandes proportions sur la dernière décennie… Sauf en France, où la voiture à batterie n’a gagné que 3% en 8 ans (contre plus de 10% dans les autres pays).

Selon les chiffres publiés par le site Automobile Propre, les ventes de véhicules électriques neufs ont tout de même augmenté de façon nette sur le territoire français : de 2626 voitures en 2011, nous sommes passés à 89 513 modèles achetés en 2020. Un boom qui permet d’espérer un sérieux changement des mentalités pour la prochaine décennie.

!function(f,b,e,v,n,t,s)
{if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,’script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘2281520862105623’);
fbq(‘track’, ‘PageView’);

Source link

Comments (0)
Add Comment

- Advertisement -