Ancien patron du Losc, Gérard Lopez va reprendre les Girondins

0 9


Le spectre du redressement judiciaire s’éloigne pour Bordeaux après l’annonce d’un accord avec l’ancien patron des champions de France lillois ce mardi.

Gérard Lopez, Didier Quillot ou… le redressement judiciaire ? Ce sera Gérard Lopez. L’homme d’affaires hispano-luxembourgeois est en passe de prendre les commandes des Girondins. «À la suite de longues discussions menées ces derniers jours, un accord a finalement été trouvé entre King Street, Fortress et Gérard Lopez validant le projet porté par ce dernier», peut-on lire dans un communiqué du club bordelais, publié ce mardi en fin d’après-midi (voir ci-dessous). Et de poursuivre : «Les garanties demandées par le Conseil d’administration qui s’est tenu en milieu de journée ont été apportées dans les heures qui ont suivi. Ces derniers éléments ont répondu aux attentes de Rothschild & Co, le conseil financier du Club, et du Mandataire ad hoc évitant ainsi le placement du Club en redressement judiciaire

Barbancourt

le rhum des connaisseurs



L’hypothèse du redressement était en effet très concrète, le club ayant donné aux repreneurs potentiels un ultimatum. «À l’issue des différents échanges de ce jour avec les candidats (Lopez et Rigo) ayant annoncé (jeudi) fusionner leur projet, aucun élément nouveau susceptible de rassurer le club quant à leur capacité de financement et l’évidence de leurs fonds n’a malheureusement été apporté. Compte tenu des délais incompressibles inhérents à une procédure de redressement judiciaire et afin de permettre au nouveau repreneur de présenter ses comptes prévisionnels à la DNCG avant la reprise effective du Championnat, la déclaration de cessation des paiements devra être déposée au greffe du Tribunal de Commerce le mardi 22 juin au plus tard», avaient prévenu les Girondins vendredi dernier.

Déjà de retour dans le circuit

À noter que la vente du club aux six titres de champion de France n’est pas encore officiellement actée. Il reste des étapes. «La reprise du FC Girondins de Bordeaux reste conditionnée à la finalisation de la documentation contractuelle usuelle, après consultation des instances représentatives du personnel, et à la confirmation par la DNCG de la possibilité pour le Club de poursuivre sa prestigieuse histoire en Ligue 1», précise-t-on. Anciennement à la tête de l’écurie de Formule 1 Lotus et, plus récemment, de Lille, Gérard Lopez est âgé de 49 ans. Il a quitté le Losc contraint et forcé fin 2020, alors que le club accusait un déficit conséquent, à quelques semaines du sacre intervenu sous les ordres de son successeur, Olivier Létang. Une chose est sûre : les supporters et les salariés des Girondins de Bordeaux peuvent désormais souffler. En tout cas pour l’instant…



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More