AQMI, le successeur d’Abdelmalek Droukdel est Algérien

0 3


La branche d’al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) a un nouveau chef. Il s’agit d’Abou Oubéïda Youssef, qui vient remplacer Abdelmalek Droukdel, mort en juin dernier, au cours d’une opération militaire française.

Le nouveau leader d’al-Qaïda Maghreb islamique (AQMI) est désormais connu. Il s’agit de Moubarak Yezid, alias Abou Oubéïda Youssef, Algérien et ancien membre important de l’organisation djihadiste. L’information relative a sa prise de pouvoir a été rendue publique à travers une vidéo fortement relayée sur les réseaux sociaux.

Cette dernière met d’ailleurs en évidence le parcours de djihadiste du nouveau chef. L’élément vidéo vient ainsi confirmer la mort d’Abdelmalek Droukdel, l’ancien chef du groupe djihadiste, abattu en juin dernier. Sa mort est survenue dans le nord du Mali, sous les assauts des forces françaises et américaines.

Le nouveau visage de la terreur

Le nouveau leader terroriste est connu pour avoir pris part à la guerre d’Afghanistan, dans les années 1990. Homme de terrain, et membre fondateur du GSPC en 2004, puis en 2007 d’AQMI, il est parfaitement dans son élément et n’a rien d’un novice. Diplômé en économie, il serait également responsable d’attentats à Alger en 2007 contre des bâtiments officiels y compris des postes de police.

La vague de terreur causée par al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) n’est donc pas prête de s’arrêter, avec ce nouveau chef.

Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More