Assassinat de Jovenel Moïse : le CARDH renouvelle sa position pour une enquête internationale – JUNO7

0 8


Le CARDH annonce la création d’une page spéciale d’informations mises à jour relatives à l’assassinat du président  Jovenel Moïse

Le Centre d’analyse et de recherche en droits de l’homme (CARDH), faute de pouvoir présenter un rapport sur l’assassinat du président Jovenel Moïse, annonce qu’une  page spéciale sera créée  sur son site  et  mise à jour périodiquement tout en   renouvelant sa position pour une enquête internationale qui mènera à la création d’un tribunal spécial.

“En raison de la complexité de la question, le Centre d’analyse et de recherche en droits de l’homme (CARDH) ne peut pas présenter un rapport sur cet assassinat. Pour suivre
l’évolution du dossier, il a constitué un groupe d’universitaires et de techniciens. A partir des informations recueillies, des enjeux géopolitiques, juridiques et économiques seront considérés. Des commentaires et recommandations seront faits périodiquement pour le progrès du droit et de la justice. Une page spéciale sera créée sur le site du CARDH et sera mise à jour périodiquement”, annonce le centre dans un document publié ce 19 juillet.

Cette page sera divisée en cinq (5) parties principales ( faits, informations officielles, informations de la Communauté internationale, informations des médias nationaux et internationaux, commentaires et recommandations du CARDH)”

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le Centre d’analyse et de recherche en droits de l’homme (CARDH), dans ce document , dit être  triplement préoccupé par l’assassinat, le 7 juillet 2021, du président Jovenel Moïse.” Le président haïtien a été torturé, puis assassiné de 12 balles,sans aucun affrontement. Aucun agent n’a été touché par balle, il semble que la résidence n’avait même pas des chiens dressés…”

“La Justice haïtienne, en proie à la corruption, manque d’expertise par rapport à certains domaines, les commissaires de gouvernement, chefs de l’action publique, n’ont pas de mandat et peuvent à tout moment être révoqués par le ministre de la Justice, certaines lois sont désuètes…Dans les conditions actuelles, la Justice haïtienne sera confrontée à d’énormes difficultés pour enquêter sur l’assassinat du président Moïse.
Ainsi, le CARDH renouvelle sa position pour une enquête internationale qui mènera à la création d’un tribunal spécial”, peut on lire dans le document.

En savoir plus:

Assassinat de Jovenel Moïse: mandat d’amener contre Joseph Ashkard Pierre

Advertisement. Scroll to continue reading.



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More