Assassinat du Dr Ernst Pady: indignation et grève des résidents – JUNO7

0 16


L’assassinat du Dr Ernst Pady soulève l’indignation, des résidents à l’hôpital La Paix en grève

En réaction à l’murderer du Dr Ernst Pady, assistant chef du service de pédiatrie à l’hôpital universitaire La Paix, le dimanche 28 février 2021 à Chemin-des-Dalles. la path de cet hôpital exprime sa douleur et condamne cet acte odieux tout en invitant les autorités policières et judiciaires à initier rapidement une enquête qui permettra d’éclaircir les circonstances de cette mort tragique et de fixer les responsabilités.

« La path de l’hôpital universitaire La Paix a appris avec douleur et consternation la mort du Dr Ernst Pady, assassiné dans une tentative d’enlèvement dans la matinée du dimanche 28 février 2021. Médecin de service en pédiatrie, il s’était toujours distingué par son dévouement, sa disponibilité, sa générosité et avait à coeur de partager son savoir en participant à la formation de plusieurs promotions de pédiatres. La disparition du Dr Pady représente une perte immense pour l’hôpital », lit-on dans cette be aware.

Parallèlement, les résidents de l’hôpital universitaire La Paix, se disent consternés par cette nouvelle et ont annoncé un arrêt de travail jusqu’à nouvel ordre à partir du lundi 1er mars 2021.

Advertisement. Scroll to proceed studying.

“C’est avec une grande indignation que nous avons appris l’assassinat du Dr Ernst Pady, assistant chef de service de pédiatrie à l’hôpital universitaire La Paix, et père d’une résidente 3 de ce même service. Nous, résidents de l’hôpital universitaire La Paix, ne saurions restés muets face à cet acte barbare qui laisse un goût amer à la bouche, et une jeunesse apeurée, dégoutée quant à son avenir dans ce pays”, ont annoncé les résidents dans une be aware.

La Société haïtienne de pédiatre a aussi exprimé sa tristesse, sa colère et sa révolte devant cet acte qui a ôté la vie au Dr Ernst Pady. La société haïtienne de pédiatrie souligne le fait que ” le Dr Ernst Pady était un battant. Malgré son handicap et son corollaire qu’est la stigmatisation sociale, il s’était frayé un chemin d’excellence, par le travail et la persévérance. Il avait acquis son autonomie à la pressure du poignet, à la sueur de son entrance. Homme affable, soucieux du travail bien fait, il avait à coeur d’améliorer la qualité des soins et participait à la transmission de connaissances et de compétences à ses résidents qui voyaient en lui un conseiller ou un père”.

En savoir plus:

UEH: Tout paiement supérieur à 200 gourdes se fera désormais à la banque

Advertisement. Scroll to proceed studying.



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More