Aux Emmy Awards 2021, MJ Rodriguez de “Pose” décroche une nomination historique

0 6


KEVIN WINTER via Getty Images via AFP

Aux Emmy Awards 2021, MJ Rodriguez de “Pose” décroche une nomination historique (photo du 5 juin 2021)

TÉLÉVISION – Pour leur 73e édition, ils ont enfin fait un pas de plus vers la diversité. Les Emmy Awards ont annoncé ce mardi 13 juillet leurs nominations pour l’année 2021, dont l’une est historique.

Michaela Jaé Rodriguez, maman poule dans la série “Pose”, est devenue la première femme transgenre à être nommée pour un rôle principal dans une série dramatique.

“J’ai juste hurlé. Ma mère m’a enlacée, je suis tombée dans les bras de mon copain, en larmes. Des larmes de joie. Je me sens vue. Ça me fait me sentir acceptée par mes collègues et le monde des arts”, s’est réjouie l’actrice qui a tenu le rôle de Blanca Evangelista pendant les trois saisons de l’excellente série. 

 

Produite par FX, la série explore durant quatre saisons la culture des “bals”, exutoire musical pour les jeunes gays et transgenres dans le New York des années 1980, ravagé par l’épidémie de sida.

Sa nomination est une “percée” pour les femmes transgenres à Hollywood, a salué GLAAD, une organisation américaine qui promeut une meilleure intégration des LGBTQ dans les médias.

“The Crown” et “The Mandalorian” en tête

Dans le restes des nominations, “The Mandalorian” et “WandaVision” ont offert au royaume enchanté de Disney+ une chance de briller face à la très populaire “The Crown” de Netflix.

Dominant la catégorie phare de la meilleure série dramatique, la saga royale qui retrace de façon romancée l’histoire de la famille royale britannique et “The Mandalorian” ont chacune décroché 24 nominations pour la très prestigieuse cérémonie de récompenses.

La dystopique “La Servante écarlate” de Hulu (21 nominations) et la première saison de la comédie “Ted Lasso” diffusée par Apple TV+ (20 nominations) sont aussi en pôle position pour la 73e édition des Emmy Awards, dont les vainqueurs seront proclamés lors d’une cérémonie prévue en personne le 19 septembre à Los Angeles, avec “un public limité”.

Miniséries

La catégorie de la meilleure série limitée -les productions qui ne comptent qu’une saison- sera sans aucun doute la plus disputée. Elles sont devenues de plus en plus compétitives ces dernières années, attirant de grands noms d’Hollywood vers les projets les plus prestigieux du petit écran.

Au menu, un combat entre la saga des superhéros Marvel “WandaVision”, une série reprenant, par décennies et au fil des épisodes, les codes des sitcoms américaines, les parties d’échec du “Jeu de la dame”, “Mare of Easttown” ou encore l’acclamée “I May Destroy You” de HBO, qui raconte les suites d’un viol.

La course entre les plateformes de streaming s’intensifie aussi , au fur et à mesure que les groupes télévisuels américains traditionnels s’effacent. À l’image de Disney, qui a dépensé des milliards pour placer les superhéros de Marvel et autres franchises mondiales sur sa très jeune plateforme de vidéo à la demande Disney+, et se retrouve dans un bras de fer acharné avec ses concurrents Netflix et HBO Max.

À voir également sur Le HuffPost: “The Morning Show” saison 2 a sa bande-annonce et date de sortie sur Apple TV+



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More