Balthazar évoque les « railleries », l’UDP critique le bilan de Deby

0 5

Candidats à la Présidentielle tchadienne

À quelques jours des élections présidentielles au Tchad, les candidats renforcent leur présence auprès des populations, afin d’obtenir leur suffrage. Le candidat du « ASTRE », Alladoum Djarma Balthazar, est en province à Kélo où il a fustigé les railleries dont il fait l’objet, dans une déclaration devant ses militants. Par contre, l’UDP a dressé un « bilan négatif » des 30 ans au pouvoir du Président Idriss Deby Itno. Il a aussi donné des consignes pour le scrutin électoral du 11 avril 2021, appelant soit à rester chez soi, à cocher sur tous les candidats du bulletin de vote sauf le MPS.

Le compte à rebours à commencé pour les différents candidats aux élections présidentielles du Tchad, le 11 avril prochain, soit dans une semaine. Chacun cherche à convaincre encore plus d’électeurs à travers le pays, pour tenter de mettre fin au régime Idriss Deby Itno, grandissime favori de ces élections et qui promet un « IDI KO » dès le 1er tour. Le candidat de l’Action sociale tchadienne pour le renouveau (ASTRE), Alladoum Djarma Balthazar, est en province, à Kélo, où il a fustigé les railleries dont il fait l’objet, dans une déclaration devant ses militants.

« Nous avons fait l’objet de toutes les railleries parce que l’on dit que nous sommes proches du pouvoir. Je vous avais dit que les sorciers se connaissent et se promènent souvent la nuit ensemble. Aujourd’hui, ceux-là qui ont dénigré ont regagné Deby. Partout ils ont des posters, « nous soutenons la candidature du Maréchal Deby », alors qu’on fait face à Deby pour un changement. Nous sommes partis pour le battre, le soir du 11 avril. Le Tchad aura un autre Président. Nous n’accompagnons pas quelqu’un que Dieu doit ramener bientôt. Il a 73 ans », a indiqué Alladoum Djarma Balthazar.

D’après Alladoum Djarma Balthazar, « se résigner de cette élection c’est laisser la route libre à Deby ». « Faisons consideration. Nous pouvons nous exprimer, le peuple est une power. Le peuple a les moyens de faire partir Deby. Aujourd’hui, des jeunes manifestent, sortent dans les rues », a-t-il dit, tout en rappelant qu’il s’est mobilisé pour la libération des manifestants arrêtés à N’Djamena lors des dernières marches. « La dernière manifestation, j’étais de ceux-là qui sont partis au commissariat central pour demander la libération des gens arrêtés. La police leur a dit : « vous êtes en prepare de vous battre pour nous, on ne peut pas continuer à vous torturer. Nous sommes en prepare de faire ça à contre cœur mais du braveness », a ajouté Alladoum Djarma Balthazar.

Par ailleurs, le parti Union des démocrates pour le développement et le progrès (UDP) a présenté un « bilan négatif » des 30 ans au pouvoir du Président Idriss Deby Itno. Il a aussi donné des consignes pour le scrutin électoral du 11 avril 2021, appelant soit à rester chez soi, à cocher sur tous les candidats du bulletin de vote sauf le MPS, ou à déposer, le 11 avril, sa carte d’électeur dans les différents sièges des partis politiques de l’opposition.

« La majorité des Tchadiens, hommes, femmes et enfants meurent des maladies évitables faute d’accès aux soins, buildings de santé et hospitalières et à du personnel qualifié. La plupart des buildings sont obsolètes, vétustes et par conséquent non performantes », a déclaré le président du parti Max Kemkoye. « Les fonctionnaires du publique végètent dans la pauvreté à trigger de leur traitement de misère. Ils ne résistent plus à la cherté de vie qui les étouffe de jour en jour », a critiqué Max Kemkoye, affirmant que les élections présidentielles sont « truquées ».

Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More