Bernard Tapie. Après avoir « souffert le martyre » pendant un mois, il demande le droit de mourir dignement

0 7

Bernard Tapie lutte depuis trois ans contre un double cancer de l’estomac et de l’oesophage, et ces derniers mois, son état de santé n’a cessé de se détériorer. À tel point que l’homme d’affaires et ancien ministre demande le droit de mourir dignement.

Ces derniers temps, de plus en plus de célébrités et personnalités touchées par la maladie osent prendre la parole dans le débat sur la fin de vie assistée. Récemment, Françoise Hardy et Bertrand Delanoë se sont exprimés à ce sujet, et cette fois-ci, c’est Bernard Tapie qui a donné son avis sur le débat. Invité sur LCI, l’homme politique a livré un discours poignant sur la fin de vie assistée, sans jamais utiliser le terme euthanasie pour autant.

Face à la dégradation de son état de santé, Bernard Tapie réclame le droit de mourir dans la dignité.

Il déclare avoir parlé avec sa femme sur la possibilité de mettre un terme à ses douleurs car il estime que souffrir du matin au soir n’est pas une fin de vie envisageable.

Voici quelques extraits de son discours:

« Je suis dans une phase un peu moins douloureuse. Mais j’ai été pendant un mois à souffrir le martyre du matin au soir, à ne pas pouvoir me lever, manger. Vous vous battez contre cette volonté d’y mettre un terme. »

« Faut arrêter de nous faire chier à vouloir nous faire vivre comme eux l’ont décidé. (…) Est-ce que moi je vais m’occuper de la manière dont va mourir tel ou tel ministre ? Chacun a sa mort. »

Crédit image à la une: Wikimedia

Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More