Bobi Wine en résidence surveillée… de fait

0 6

Bobi Wine

En Ouganda, au lendemain du scrutin présidentiel de jeudi, l’opposant au Président sortant Yoweri Museveni, Bobi Wine notamment, après avoir contesté les premiers résultats diffusés par la commission électorale, a été placé sous résidence surveillée… de fait.

« Je ne suis pas sûr de pouvoir quitter mon domicile, je ne peux certainement pas le faire parce que chaque voiture qui quitte mon domicile est fouillée partout pour voir si je suis à l’intérieur », a expliqué Robert Kyagulanyi alias Bobi Wine qui se dit en résidence surveillée de fait. Avis que ne partagent pas les forces de sécurité, pour qui leur présence vise à protéger la résidence du chanteur-député.

Alors que les résultats d’un tiers des bureaux de vote ont été publiés par la commission électorale, vendredi, plaçant le Président sortant Yoweri Museveni largement en tête avec 63% des voix, contre 28% pour Bobi Wine, ce dernier a vivement signifié sa désapprobation.

Les résultats définitifs étant attendus ce samedi après-midi, le chef de l’opposition ougandaise Bobi Wine qualifie de « plaisanterie » ces premiers résultats. Et selon la commission électorale, parmi les 9 autres candidats à la Présidence, aucun n’aurait dépassé la barre des 5%, vendredi.

« Je suis très certain que nous avons vaincu le dictateur, et de loin. J’appelle tous les Ougandais à rejeter le chantage. Nous avons certainement gagné cette élection et nous l’avons gagnée de loin. Le général Museveni et sa petite clique d’oppresseurs essaient, une fois de plus, de s’imposer au peuple ougandais », a déclaré Bobi Wine, lors d’une conférence de presse.

L’homme le plus populaire actuellement en Ouganda, Bobi Wine a « rejeté » ces premiers résultats, dénonçant « une véritable mascarade », conduite par les partisans du Président Museveni pour « préparer le pire trucage jamais connu par le pays ».

La commission électorale a répondu, dans la matinée, aux affirmations de « fraudes » dénoncées par le leader de la Plateforme d’Union Nationale, lui demandant de « démontrer au pays de quelle manière, de quelle façon les résultats sont truqués ».

Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More