Bobi Wine, MwanaFA et Professor Jay, focus sur ces musiciens qui se démarquent en politique

0 5


Ils sont jeunes et se démarquent, à la fois en musique et en politique. Coup de projecteur sur le parcours de l’Ougandais Bobi Wine et les Tanzaniens, MwanaFA et Professor Jay.

L’Ougandais Bobi Wine et les Tanzaniens MwanaFA et Professor Jay sont parmi les musiciens qui se démarquent en politique dans leurs pays respectifs, situés en Afrique de l’Est. Si le premier est connu pour son opposition au sixième mandat de Yoweri Museveni, le deuxième s’est fait remarquer après avoir été élu député, lors de l’élection législative du 31 octobre en Tanzanie, alors que le troisième lui, est l’un des hommes politiques le plus respectés dans son pays.

Bobi Wine, la bête noire de Museveni

Depuis 2017, Robert Kyagulanyi, connu sous le nom de Bobi Wine, est considéré comme le porte-parole de la jeunesse ougandaise qui ne se reconnait pas dans le régime vieillissant de Yoweri Museveni, au pouvoir depuis 1986. Malgré la censure de ses chansons empreintes de slogans politiques et ses arrestations, ce raggaeman de 38 ans a vu sa popularité grimper en flèche. Pour nombreux analystes, Bobi Wine est « la bête noire » du Président ougandais. En juillet dernier, après avoir déclaré sa candidature à la Présidentielle de 2021, Bobi Wine fait l’objet d’arrestations récurrentes suite à des accusations que ses partisans jugent non fondées. Ce 18 novembre, son arrestation a suscité l’indignation et la montée des manifestations dans les rues de Kampala. Des violences qui ont occasionné la mort de sept personnes, selon le bilan de la police.

MwanaFA, un député apprécié pour son leadership

Hamis Mwinjuma, connu sous le nom de MwanaFA, est l’un des rappeurs le plus adulés de la Tanzanie. Mais pas que ! Il est aussi parmi les jeunes qui émergent en politique dans son pays. Membre influent du parti politique Chama Cha Mapinduzi (CCM) de John Magufuli, ce jeune rappeur a été élu député pour la circonscription électorale de Muheza, dans la région de Tanga, à l’élection législative du 31 octobre dernier. Très apprécié pour son sens de leadership et son dynamisme, MwanaFA assume ses responsabilités parlementaires et poursuit sa carrière musicale.

Professor Jay, un musicien qui a son mot à dire

Joseph Haule, dit Professor Jay, c’est l’un des rappeurs les plus respectés en Afrique de l’Est. Auteur de nombreux tubes, le musicien de 44 ans maîtrise aussi les méandres de la politique en Tanzanie. En 2015, il a été élu député pour la circonscription électorale de Mikumi, dans la façade Est du pays. Avec 17 375 voix à la récente élection législative, le candidat du parti de l’opposition Chama cha Democratia na Maendeleo(CHADEMA) de Tundu Lissu n’a pas réussi à conserver son siège. Selon certains analystes, « son appartenance à ce parti de l’opposition a joué à sa défaveur lors du scrutin dominé par le Chama Cha Mapinduzi (CCM) de John Magufuli ». Toutefois, cet échec est loin de le décourager du fait qu’il est très consulté par la classe sociopolitique de son pays.

Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More