Capitole envahi à Washington: la justice n’a “pas de preuve” d’un projet d’assassinat d’élus

0 5


Manuel Balce Ceneta/ASSOCIATED PRESS

Supporters of President Donald Trump are confronted by Capitol Police officers outside the Senate Chamber inside the Capitol, Wednesday, Jan. 6, 2021 in Washington. (AP Photo/Manuel Balce Ceneta)

CAPITOLE – Les émeutiers du capitole avaient-ils pour projet d’assassiner des élus ? Les enquêteurs du ministère américain de la Justice n’ont jusqu’ici trouvé aucun élément pouvant confirmer cette thèse était sérieusement envisagée, en dépit d’appels, lors de l’attaque, à capturer certains élus et à tuer le vice-président Mike Pence.

“Il n’y a pas de preuve directe à ce stade de l’existence d’équipes pour capturer et assassiner” des élus, a déclaré à la presse Michael Sherwin, l’avocat général du district de Washington qui supervise l’enquête sur l’attaque du Capitole le 6 janvier dernier.

Lors d’une audience vendredi 15 janvier devant un tribunal de l’Arizona, relative à la détention d’un des émeutiers, Jacob Chansley – alias Jake Angeli –, un conspirationniste QAnon, les procureurs fédéraux sont revenus sur leurs précédentes accusations selon lesquelles des partisans du président Donald Trump projetaient de “capturer et assassiner des élus” lors de l’attaque du capitole à Washington.

Washington aux allures de camp retranché

Les procureurs avaient à l’époque invoqué ce projet d’assassinat pour réclamer le maintien en détention de ce fameux Jacob Chansley, 33 ans, devenu célèbre dans le monde entier après avoir été photographié torse nu en tenue de chaman à cornes durant l’émeute.

En réaction à l’attaque du 6 janvier, Washington a pris ces derniers jours des allures de camp retranché avec ses blocs de béton et ses fils barbelés.

Vendredi 15 janvier, un homme lourdement armé a été arrêté alors qu’il cherchait à passer un des nombreux points de contrôles mis en place près du Capitole, où le président-élu Joe Biden prêtera serment le 20 janvier.

A voir également sur Le Huffpost: Les images du chaos dans le Capitole à Washington



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More