Cérémonies religieuses à 30 personnes: le Conseil d’État ordonne au gouvernement de revoir sa copie

0 8

Kiran Ridley via Getty Images

Les cérémonies ont repris depuis le 28 novembre, comme le montre cette photo prise à Paris lors d’une messe. Mais les lieux de culte doivent limiter l’affluence à 30 personnes, une mesure contestée par les évêques, à qui le Conseil d’État a donné raison. 

POLITIQUE – Le Conseil d’État a ordonné ce dimanche 29 novembre au gouvernement de revoir dans les trois jours son décret limitant à 30 personnes le nombre de fidèles autorisés à assister aux cérémonies religieuses.

“Il est enjoint au Premier ministre de modifier, dans un délai de trois jours (…) les dispositions (du décret limitant le nombre de fidèles à 30) en prenant les mesures strictement proportionnées d’encadrement des rassemblements et réunions dans les établissements de culte”, a décidé la plus haute juridiction administrative française.

Si la réouverture des cultes à compter du 28 novembre avait été accueillie avec soulagement par les organisations religieuses, la Conférence des Évêques (CEF) de France était en revanche montée au créneau vis-à-vis du seuil maximum de 30 fidèles par service.  

Plus d’information à venir… 

À voir également sur Le HuffPost: Réouverture des cultes et commerces le samedi 28 novembre avec protocole strict

Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More