cette démission refusée par Mohammed VI

0 6

Le roi Mohammed VI et Mustapha Ramid

Il y a quelques jours, le ministre d’État chargé des droits de l’Homme et des relations avec le Parlement marocain, Mustapha Ramid, a déposé sa démission. Sauf que le roi Mohammed VI a refusé cette démission et Mustapha Ramid reste dans le gouvernement de Saâd Eddine El Othmani.

Le ministre d’Etat chargé des droits de l’Homme et des relations avec le Parlement marocain, Mustapha Ramid, est revenu, lundi, sur les détails de la soumission de sa démission de ses fonctions gouvernementales et de sa rétractation par la suite.

« Dieu témoigne que je n’ai pas remis ma démission au Premier ministre, dans l’espoir qu’elle soit remise au roi comme le prévoit la Constitution, que lorsque la maladie m’a fatigué avec le travail, en raison des difficultés et des contraintes qu’elle impose, d’autant plus que j’ai subi trois opérations en deux ans », a écrit Mustapha Ramid sur sa web page Facebook.

Cependant, le roi Mohammed VI « a refusé, le contactant le soir-même de la démission, en [lui] adressant des paroles paternelles pleines de tendresse et des expressions encourageantes pleines de sympathie », écrit encore Ramid qui dit avoir accueilli cette communication comme « un traitement suffisant qui embaume les cicatrices ».

Selon Ramid, le roi « a exprimé son attachement à la continuation de son ministre d’Etat à remplir ses responsabilités ». « Je n’avais d’autre choix que de m’y plier rapidement ».

À rappeler que vendredi dernier, Mustapha Ramid a, en effet, soumis sa lettre de démission au chef du gouvernement de Saâd Eddine El Othmani, motivant son départ par des raisons de santé. Une décision annulée dès le lendemain par une décision du souverain marocain.

A lire : Maroc : le roi Mohammed VI pour sauver Usama Al-Hasani

Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More