Cette voiture volante peut décoller depuis n’importe quel jardin

0 3

Simple, rapide, efficace : il n’y a qu’à appuyer sur un bouton pour voler à un endroit précis, et l’iFly fait le reste.

Taxi perso. Il ne se passe pratiquement pas une semaine sans que l’on aborde une nouveauté ou une avancée dans le monde des eVTOL. Ces avions électriques à décollage et atterrissage verticaux ouvrent de nouveaux horizons pour la mobilité aérienne urbaine, s’apprêtant largement à être utilisés comme taxis aériens. C’est propre, efficace, pratique, à tel point d’ailleurs qu’au lieu de l’utiliser comme taxi aérien, vous aimeriez en avoir un personnel. Et c’est justement le créneau du modèle iFly de la société Next.

Mobilité en un clic. iFly est un monoplace compact et simple d’utilisation, pensé pour une exploitation individuelle. Pour fonctionner, le véhicule se connecte à une application dotée d’une fonction de cartographie. Une fois sur cette dernière, il suffit de sélectionner un endroit sur la carte pour qu’iFly s’y rende. Difficile de faire plus simple.

Outre ses huit rotors assurant la portance et la poussée, iFly se fie à son système de contrôle de vol pour éviter les obstacles, définir une trajectoire et calculer le vent et l’altitude. Pour l’instant, aucunes informations sur la vitesse et l’autonomie n’ont été communiquées.

YouFly. Grandement autonome, l’engin calcule en temps réel les informations de vol et la charge de la batterie. S’il détermine que l’eVTOL ne peut atteindre sa destination avec l’énergie disponible, il rentrera chez lui ou se posera sur la zone d’atterrissage la plus proche. En outre, iFly est équipé d’un parachute balistique en cas d’urgence. On ne sait jamais.

Next UAS wants you to own your own eVTOL, without a pilot's license

Next a pensé son concept de A à Z afin de permettre une utilisation individuelle, la société espérant même le faire classer dans la catégorie des ultra-légers motorisés par la FAA, ce qui signifie que les propriétaires n’auraient pas besoin d’une licence de pilote pour l’utiliser. Bien que le véhicule ait récemment reçu un brevet aux États-Unis, la société est toujours à la recherche d’investisseurs. Peut-être vous ?

!function(f,b,e,v,n,t,s)
{if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,’script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘2281520862105623’);
fbq(‘track’, ‘PageView’);

Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More