colère du roi Mohammed VI

0 9

Le roi du Maroc, Mohammed VI

Le roi du Maroc, Mohammed VI, très en colère après la tentative d’extorsion de fonds à l’encontre de l’ancien sélectionneur des lions de l’Atlas, Hervé Renard, a donné des directions fermes quant au traitement de ce file.

Le roi Mohammed VI en croisade contre le chantage, l’escroquerie et la corruption. C’est ce qui ressort de l’affaire de la tentative d’extorsion de fonds à l’encontre de l’ancien sélectionneur des Lions de l’Atlas, Hervé Renard. Des sources indiquent que le roi Mohammed VI, après avoir fait arrêter les escrocs, a donné des directions fermes quant au traitement sans complaisance de ce file, qui n’honore pas le royaume. Les mis en trigger passent devant le juge la semaine prochaine.

Victime de tentative d’extorsion, le coach Hervé Renard avait déposé plainte contre son auteur. L’enquête aura permis d’alpaguer deux individus. En effet, relève Bladi, les éléments de la police judiciaire d’Oued Zem avaient interpellé deux individus, la semaine dernière. Les malfrats s s’étaient passés pour une jeune femme libanaise, et ont filmé le technicien français dans des conditions peu enviables.

C’est ainsi que les deux auteurs ont menacé Hervé Renard de diffuser les scènes filmées, si le sélectionneur ne leur versait pas la somme de 100 000 DH (6 hundreds of thousands FCFA). Le Français porte alors plainte et l’affaire atterrit sur la desk des plus hautes autorités marocaines. Excédé par ce comportement scandaleux, le palais donne des directions allant dans le sens de résoudre cette affaire au plus vite. Les deux mis en trigger sont traqués et arrêtés.

Poursuivis pour tentative d’escroquerie, chantage, notamment pour avoir filmé une personne dans un lieu privé sans son consentement, les deux mis en trigger sont envoyés en jail. Le tribunal d’Oued Zem a décidé de traiter cette affaire le 4 mars prochain, rapporte Alyaoum 24.

A lire : Maroc : Mohammed VI fait arrêter l’arnaqueur d’Hervé Renard

Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More