Colombie : l’hélicoptère du président visé par des tirs, Ivan Duque dénonce « un lâche attentat »

0 9


L’impact des tirs sur l’hélicoptère du président Ivan Duque à Cucuta, en Colombie, vendredi 26 juin 2021.L’impact des tirs sur l’hélicoptère du président Ivan Duque à Cucuta, en Colombie, vendredi 26 juin 2021.

Le président colombien Ivan Duque dit avoir été victime d’« un lâche attentat ». Il a annoncé, vendredi 25 juin, que l’hélicoptère à bord duquel il voyageait avait été la cible de tirs près de la frontière avec le Venezuela.

« On voit des impacts de balle sur l’aéronef présidentiel », a affirmé M. Duque dans un communiqué officiel, ajoutant que son service de sécurité avait empêché « quelque chose de mortel ».

« On ne nous intimide pas avec la violence, ni avec des actes de terrorisme. Notre Etat est fort, et la Colombie est assez forte pour affronter ce genre de menace », a ajouté le chef de l’Etat.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs



Grande insécurité à la frontière

M. Duque se trouvait à bord de l’hélicoptère avec ses ministres de la défense et de l’intérieur et avec le gouverneur du département Norte de Santander, frontalier avec le Venezuela.

L’appareil avait décollé du village de Sardinata et se dirigeait vers la ville de Cucuta, la capitale du département située sur la frontière. Dans cette région de grande insécurité s’affrontent l’Armée de libération nationale (ELN), les Pelusos, vestiges d’une insurrection maoïste démobilisée, ainsi que des dissidents des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) et de nombreux gangs de trafiquants de drogue.

Le Monde avec AFP



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More