Conflans-Sainte-Honorine: Pour Charlie Hebdo, “l’intolérance vient de franchir un nouveau seuil”

0 10


Marc Piasecki via Getty Images

Au début du procès des attentats de janvier 2015, Charlie Hebdo avait republié les caricatures de Mahomet, s’attirant de nouvelles menaces du groupe terroriste Al-Quaïda.

CONFLANS – “L’intolérance vient de franchir un nouveau seuil”. L’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo a fait part de “son sentiment d’horreur et de révolte” après l’assassinat d’un enseignant dans les Yvelines ce vendredi 16 octobre. 

Selon les premières informations de l’enquête, l’enseignant d’histoire avait  récemment montré des caricatures de Mahomet à ses élèves dans le cadre d’un cours sur la liberté d’expression. Certains parents s’en étaient émus, notamment sur les réseaux sociaux.

 

“L’intolérance vient de franchir un nouveau seuil et ne semble reculer devant rien pour imposer sa terreur à notre pays. Seule, la détermination du pouvoir politique et la solidarité de tous mettront en échec cette idéologie fasciste”, a écrit le magazine sur Twitter.

Charlie Hebdo avait été visé par un attentat en janvier 2015 par des islamistes qui lui reprochaient la publication de caricatures de Mahomet. Le procès se tient à la cour d’assises spéciale de Paris depuis début septembre, avec 14 accusés dans le box. 

“Cet acte immonde endeuille notre démocratie mais doit nous rendre plus combatifs que jamais pour défendre notre Liberté”, a conclu le journal.

Au début du procès, le journal avait republié les caricatures, s’attirant de nouvelles menaces du groupe terroriste Al-Quaïda. Quelques jours plus tard, une attaque à l’arme blanche avait deux blessés devant les anciens locaux de la rédaction. L’assaillant, qui a confirmé viser l’hebdomadaire, a été mis en examen pour “tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste”.

 

À voir également sur Le HuffPost: Quand l’Assemblée nationale apprend debout l’“abominable attentat” de Conflans-Saint-Honorine



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More