Des sénateurs républicains critiquent la révocation du responsable de la cyber sécurité – JUNO7

0 8


MG3

Plusieurs républicains du Sénat américain ont critiqué la décision du président Donald Trump de révoquer le responsable de la cyber sécurité, Christopher Krebs.

Washington, États-Unis.- Christopher Krebs a été jusqu’à sa révocation, annoncée sur Twitter par le président républicain Donald Trump, le directeur de la Cybersecurity and Infrastructure Security Agency au sein du Département de la sécurité intérieure. Son agence a récemment publié une déclaration que l’élection présidentielle de 2020 était sûre. Il a également déclaré qu’il n’y a aucune preuve que tout le système de vote a supprimé ou perdu des votes, changé de vote ou a été compromis d’une manière ou d’une autre, contredisant les propos du président sortant qui n’arrête pas de parler d’élection truquée ou volée.

La sénatrice Shelly Moore Capito a déclaré aux journalistes qu’elle n’était pas d’accord avec la décision de Donald Trump et qu’elle était reconnaissante de tout le travail de Christopher Krebs. Le sénateur Mike Rounds, également républicain, s’est dit très déçu lorsqu’il a appris que Krebs a été congédié par Donald Trump. Les alliés convaincus du président n’ont exprimé aucune insatisfaction à l’égard de la performance de Christopher Krebs dans le poste. Le sénateur Josh Hawley a déclaré que Krebs a fait un travail « exceptionnel » dans son rôle, et le sénateur Ted Cruz a dit que « d’après tout ce que j’ai vu, il semblait qu’il avait fait un travail compétent dans un rôle difficile et important ».

Toutefois, la plupart des républicains ont également souligné que les présidents ont la capacité d’embaucher et de congédier des fonctionnaires à volonté.
« C’est la prérogative du président, mais je pense que cela ne fait qu’ajouter à la confusion et le chaos » a estimé pour sa part le sénateur John Cornyn, à des journalistes qui ont sollicité sa réaction.

Le président américain Donald Trump a annoncé le mardi 17 novembre 2020 sur Twitter que la déclaration de Christopher Krebs présentant l’élection de 2020 comme la plus sûre dans l’histoire des États-Unis était « hautement inexacte. »

MG3MG3

Le milliardaire républicain refuse toujours de concéder sa défaite et les efforts juridiques de la campagne de Trump n’ont jusqu’à présent fourni aucune preuve de fraudes de masse.

En savoir plus:

19 Novembre 1803 : accord ratifiant la reddition du Cap

JacJac

(function(d, s, id) { var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) return; js = d.createElement(s); js.id = id; js.src=”https://connect.facebook.net/en_US/sdk.js#xfbml=1&appId=249643311490&version=v2.3″; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More