Didier Raoult sera bien jugé par le conseil de l’Ordre des médecins

0 5


Christophe SIMON / AFP

L’efficacité du traitement à l’hydroxychloroquine, dont le professeur Didier Raoult fait la promotion, n’a pas encore été prouvée. 

MÉDECINE – “Charlatanisme”, “information erronée du public”, “exposition à un risque injustifiée”… Didier Raoult, très médiatique spécialiste des maladies infectieuses et professeur de microbiologie à la faculté de médecine et à l’institut hospitalo-universitaire de Marseille, va comparaître devant les instances disciplinaires de l’Ordre des médecins, a révélé Le Parisien ce jeudi 12 novembre. Et la riposte de son avocat n’a pas traîné.

Une plainte, confirmée à l’AFP par le conseil de l’ordre, lui reproche plusieurs entorses déontologiques liées à la promotion de l’hydroxychloroquine pour lutter contre le Covid-19 a été déposée; elle l’a été  n juillet par la Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF). 

Aucun calendrier ni date d’audience n’ont pour l’heure été fixés. “Cela va être long et cela nous amènera sans doute en 2021”, a commenté l’Ordre national, évoquant un délai de 10 mois en moyenne.

L’avocat de Raoult pointe un “délit d’excellence”

“Tout ça n’est pas du droit, mais de la communication”, a réagi l’avocat du professeur Raoult, Fabrice Di Vizio, estimant que la relaxe de son client serait “une évidence”. “L’Ordre joue-t-il encore son rôle principal de corps représentatif des médecins ou est-il devenu un gendarme de la pensée unique?”, s’est-il interrogé auprès de l’AFP se demandant aussi si “le conseil n’a rien de mieux à faire alors que les médecins manquent de tout?”

Un peu plus tard sur BFMTV, il a donné une autre explication à cette procédure. Il a pointé un “délit d’excellence” qui viserait le professeur Raoult.

Depuis le début de l’épidémie, la défense de l’hydroxychloroquine par Didier Raoult, qui dirige l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection à Marseille, a suscité de nombreuses polémiques dans le monde scientifique, en France et au-delà. 

Le professeur Raoult mène des essais cliniques depuis plusieurs mois avec son équipe à Marseille sur l’hydroxychloroquine, un traitement peu coûteux et couramment utilisé contre le paludisme, et affirme qu’il est efficace.

Mais de nombreux scientifiques et l’Organisation mondiale de la Santé ont critiqué les études du professeur Raoult, estimant qu’elles n’avaient pas été menées selon les protocoles scientifiques standards.

A voir également sur Le HuffPostDidier Raoult continuera à utiliser de l’hydroxychloroquine, malgré les réticences du ministère de la Santé



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More