Donald Trump reconnaît enfin la victoire de Joe Biden, il autorise la mise en place de la transition – JUNO7

0 8


Donald Trump reconnaît enfin la victoire de Joe Biden comme 46eme président des États-Unis, il autorise la mise en place de la transition. 6 noms sont connus de la nouvelle équipe Biden.

Depuis le 7 novembre, quatre jours après la présidentielle, les médias américains avaient donné le candidat démocrate gagnant de l’élection au dépend de Donald Trump. Ce dernier avait annoncé une longue bataille juridique oour faire invalider les votes Biden-Harris en criant à la fraude, et son équipe avait bloqué la transition.

Deux semaines plus tard, après de nombreux revers juridiques, peinant à prouver lea cas de fraude, le candidat républicain Donald Trump a donné ce lundi 23 novembre son feu vert à l’ouverture du processus de transition vers une présidence Biden. Il annonce du coup sa défaite à la présidentielle américaine.

“Je tiens à remercier Emily Murphy, de la General Services Administration pour son dévouement et sa loyauté sans faille envers notre pays. Elle a été harcelée, menacée et maltraitée – et je ne veux pas que cela lui arrive, ni à sa famille, ni aux employés de la GSA. Notre affaire se poursuit fortement, nous continuerons le bon combat, a écrit le président Trump dans un premier tweet,

Il poursuit en ajoutant : ” Je crois que nous l’emporterons ! Néanmoins, dans le meilleur intérêt de notre pays, je recommande à Emily et à son équipe de faire ce qui doit être fait en ce qui concerne les protocoles initiaux, et j’ai dit à mon équipe de faire de même”.

MG3

L’équipe du démocrate a aussitôt salué dans un communiqué une étape fournissant à la prochaine administration les ressources et le soutien nécessaires pour mettre en œuvre “une transition pacifique et sans accroc”. Ce feu vert permet, d’ouvrir formellement le processus de transition avec les agences fédérales”.

L’équipe de Biden se met en place

Le président élu Joe Biden a déjà nommé six membres de sa nouvelle administration. Il s’agit de Antony Blinken comme futur chef de la diplomatie américaine; l’ancien secrétaire d’État John Kerry comme émissaire spécial du président sur le climat; Alejandro Mayorkas comme secrétaire d’État à la Sécurité intérieure.

Aussi, le président qui prendra investiture le 20 janvier a nommé Avril Haines, Directrice du renseignement national, Linda Thomas-Greenfield, Ambassadeur des États-Unis auprès des Nations Unies et Jake Sullivan, conseiller à la sécurité nationale.

En savoir plus:

Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes: le MCC prône  la paix

(function(d, s, id) { var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) return; js = d.createElement(s); js.id = id; js.src=”https://connect.facebook.net/en_US/sdk.js#xfbml=1&appId=249643311490&version=v2.3″; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More