En tête d’un CSPN inefficace, Joseph Jouthe lance un groupe de travail pour la réduction de la violence communautaire

0 3


Résolument tourné vers une synergie des actions gouvernementales, autour du désarmement, du démantèlement et de la réinsertion des bandes armées dans le pays, le chef du gouvernement Joseph Jouthe, a créé et lancé un groupe de travail pour la mise en œuvre de la stratégie nationale de désarmement, de démantèlement, de réinsertion et de réduction de la violence communautaire (SNDDR/RVC).

Barbancourt

le rhum des connaisseurs



Cette «pressure opérationnelle », selon un communiqué de presse de la Primature, devra réviser le doc de la CNDDR / RVC), informer le chef du gouvernement de l’avancement des chantiers et faire les recommandations y afférentes. Dans le cadre du déploiement de la CNDDR-RVC, «la activity pressure » s’assurera également de la mise en œuvre de programmes sociaux, de sensibilisation communautaire, d’apaisement social, à travers des projets à haute intensité de principal d’œuvre, tout en veillant à la restauration de la confiance et de l’harmonie au sein de la PNH, en passant par la définition d’une nouvelle politique de formation professionnelle et de création d’emplois durables dans le pays.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs



Ce groupe de travail sur la CNDDR -RVC est composé de la Primature, des ministère de la planification, de la justice et de la sécurité publique, de l’intérieur et des collectivités territoriales, de La Défense,des affaires sociales et du sociales, les forces armées d’Haïti, de la police nationale d’Haïti ( cellule communautaire ), workplace de la safety du citoyen.



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More