EndSARS : Davido s’attaque à Buhari

0 3



Le chanteur Davido s’est rendu sur Twitter pour souligner que le Président nigérian Muhammadu Buhari ne s’était adressé aux citoyens qu’une seule fois depuis le début des manifestations. Le chanteur a tweeté : « Notre Président ne s’est adressé à nous qu’une seule fois au cours des 10 derniers jours… malgré tout ce qui se passe ».

« C’est ça le fond du problème. Ils n’ont pas l’impression qu’ils nous doivent assez. Qu’ils nous doivent assez d’explications. Que notre malheur ne devrait pas leur coûter leur sommeil !!! Tout cela remonte à nos votes et au fait qu’ils pensent que nous sommes des moins que rien. Ils ne méritent pas d’être maintenus à ces postes !! (sic). Nous avons besoin de la réforme électorale pour que ces dirigeants comprennent vraiment que cette responsabilité que nous demandons est notre droit !!!», a-t-il ajouté.

Rappelons que le Président Muhammadu Buhari s’est adressé à la Nation, après tant de tollés et de protestations de la jeunesse nigériane au sujet des activités de la brigade spéciale anti-vol, du SRAS et de l’ensemble de la police nigériane (NPF). Il a promis de réformer en profondeur la Force. Il a révélé cela lors d’un discours lors du lancement du programme présidentiel d’autonomisation des jeunes à la State House à Abuja.

Il a déclaré que la dissolution du SARS était la première étape vers de vastes réformes de la police par son administration. « Je voudrais profiter de cette occasion pour dire un mot sur les récentes inquiétudes et agitations des Nigérians concernant l’usage excessif de la force et, dans certains cas, les exécutions extrajudiciaires et le comportement illicite des hommes de la police nigériane », avait déclaré le Président Buhari.

Le dirigeant avait poursuivi, indiquant que « le démantèlement du SARS n’est que la première étape de notre engagement en faveur de vastes réformes de la police afin de garantir que le premier devoir de la police et des autres forces de l’ordre reste la protection de la vie et des moyens de subsistance de notre peuple ».



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More