Et si on se déplaçait tous en ville avec… des planches à voile ?

0 4

Et si on se déplaçait tous en ville avec… des planches à voile ?

Ça peut surprendre, mais c’est l’idée (folle) d’un Slovène, Matjaz Hrovat, qui a lancé une campagne de financement pour développer son idée : un stakeboard muni d’une voile pour rouler sur route sans forcer.

5 minutes de préparation. Il y a parfois de drôles d’idées pour inventer la mobilité du futur, vaste sujet qui continuera d’alimenter les débats et les projets les plus audacieux. Si certains sont des flops, d’autres parviennent à intéresser le grand public. Pour Matjaz Hrovat, qui demandait 4218 euros pour lancer son « Urban Breez », une invention hybride entre le skateboard et la planche à voile, le succès est au rendez-vous (il a largement dépassé la somme demandée). Son bébé ? Une large planche de 135 centimètres avec quatre roues (plus gros qu’un simple skate) sur laquelle on vient fixer une voile. Il y a dix positions possibles pour celle-ci en fonction de votre taille et de la position dans laquelle vous vous sentez le plus à l’aise. Selon son créateur, il faut 5 minutes pour monter la voile. 

Le vent vous emportera. Pour son fondateur, l’Urban Breez a au moins deux avantages. Le premier : il s’agit d’un accessoire pratique pour apprendre les bases de la planche à voile mais sur la terre ferme, et ainsi améliorer sa technique. « Vous savez combien de fois il faut tomber dans l’eau avant même de commencer à réellement faire de la planche à voile ? Désormais, les enfants ainsi que les adultes peuvent apprendre les bases plus rapidement et plus facilement que jamais », écrit Matjaz sur sa page Kickstarter. Le second, c’est que l’on peut aller au travail ou se balader les dimanches avec, si le vent se lève pour vous porter. Bon, on vous l’accorde : si les rues sont bondées, clairement, l’Urban Breez n’est pas la solution la plus pratique. Mais la planche peut s’avérer efficace en campagne ou près de la mer sur des routes moins fréquentées.

Matjaz Hrovat souhaitait aussi fabriquer une « vraie » planche destinée à cette discipline, ayant vu des personnes utiliser un simple skateboard et une voile pour se déplacer (une pratique qu’il a jugé dangereuse). Chose faite. Et puis pour ceux qui ne savent pas nager, c’est aussi la seule manière de pouvoir faire de la planche à voile.

Plus d’informations par ici.

!function(f,b,e,v,n,t,s)
{if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,’script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘2281520862105623’);
fbq(‘track’, ‘PageView’);

Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More