Exhibant des armes de guerre, les membres du gang G9 se disent prêts pour la révolution

0 28


Le présumé chef de gang du groupe G9 an fanmi ak alye, Jimmy Chérisier alias Barbecue, a lancé un message virulent à ceux qui ont armé les jeunes des quartiers populaires.

Dans une vidéo virale sur les réseaux sociaux l’ex-policier « activement recherché » par la PNH, à la tête d’une troupe armée de fusils de grand calibre et de machettes, annonce que la révolution a commencé.

Le puissant chef de gang dit constater avec regret que depuis plus de quarante ans, un petit groupe de personnes contrôle toutes les richesses du pays.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs



« Se yo ki fè e defè. Ils ont détruit notre production nationale, tué nos cochons créoles et mis à genoux notre système éducatif, tandis que la population haïtienne est livrée à elle-même », se plaint Barbecue.

Plus loin, Jimmy Chérisier accuse la presse et les organisations de droits qui qualifient de « gangs » les civiles armés des quartiers populaires sans pour autant, dit-il, dénoncer ceux qui les ont armés. D’un ton menaçant, Barbecue annonce que les membres du groupe G9 entendent utiliser les fusils d’assauts dont ils disposent pour se défendre.

En ce sens, il invite tous ceux qui vivent dans les quartiers populaires à rejoindre la force révolutionnaire G9 afin de délivrer le pays une fois pour toute. Parce que, dit-il, le système « peze souse » est arrivé à son terme.

Jimmy Chérisier promet d’utiliser ses armes pour vaincre le pouvoir en place, l’opposition ainsi que la bourgeoisie. « Pèp la pa kapab ankò », a fait remarquer le puissant chef de gang qui annonce les couleurs.



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More