Ghana : Jerry Rawlings est mort

0 7


Le Ghana vient de perdre un de ses valeureux enfants. L’ancien Président Jerry John Rawlings est mort.

Le « Flight Lieutenant » n’est plus. L’ancien Président ghanéen a rendu l’âme, ce jeudi, à l’hôpital universitaire Korle-Bu d’Accra, le plus grand établissement de santé du pays. L’ancien Président y recevait, depuis une semaine, des soins pour une maladie sur laquelle aucune communication n’a été faite. Tout ce qu’on sait, c’est qu’il aurait ressenti un malaise après l’enterrement de sa mère, il y a environ trois semaines.

Militaire de carrière, Jerry Rawlings investit très jeune, à 32 ans, la scène politique de son pays, avec la tentative de putsch manqué du 15 mai 1979. Arrêté, il sera libéré trois semaines plus tard par des camarades officiers. Le 4 juin 1979, il tente un nouveau coup d’Etat, et réussit cette fois, à renverser Fred Akuffo. Le 24 septembre 1979, Rawlings cède le pouvoir à un régime civile dirigé par le Président Hilla Limann.

Non satisfait de la gestion de ce gouvernement, Rawlings revient sur la scène et balaie le régime Limann, le 31 décembre 1981. Cette fois-ci, il s’installe lui-même aux commandes. Elu en 1992 pour un premier mandat sous la IVe République, Rawlings sera réélu quatre ans plus tard. Conformément à la nouvelle Constitution, il ne tente pas de briguer un troisième et passe le témoin au candidat de l’opposition, John Kufuor qui a battu son dauphin, John Atta Mills, à l’élection du 7 décembre 2000.

Depuis lors, il mène une vie paisible à Accra et a gardé une très bonne réputation dans la sous-région jusqu’à ce que la mort n’ait raison de lui, ce jeudi 12 novembre 2020, à 73 ans.
Curieuse semaine donc que celle-ci, où l’Afrique de l’Ouest a perdu coup sur coup deux anciens Présidents.

Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More