Haïti enregistre 2428 nouveaux cas et 70 décès supplémentaires en 18 jours

0 5


Au moins 2428 nouveaux cas positifs au nouveau Coronavirus et 70 décès supplémentaires ont été enregistrés en Haïti du 1er au 18 juin, selon les dernières données du Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP). Alors que la liste des victimes continue de s’allonger, les mesures barrières sont très peu respectées.

Port-au-Prince, le 24 juin 2021. Le bilan des personnes atteintes du nouveau Coronavirus ainsi que celui des décès ne cessent de s’alourdir.

Selon les données actualisées, au 18 juin, par le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP), le nombre total de personnes décédées de la maladie, depuis l’enregistrement officiel des premiers cas en mars 2020, est de 393 pour 17 710 cas avérés. Ce qui donne 70 morts pour 2428 cas confirmés depuis le 1er juin 2021.

Si la zone métropolitaine de Port-au-Prince a enregistré le nombre le plus élevé de décès et de cas positifs, les responsables de plusieurs directions départementales du MSPP, dont le Nord et le Sud, ont fait état d’une nette recrudescence de la pandémie qui frappe de plein fouet le pays.

Toutefois, force est de constater que les mesures barrières sont très peu (ou pas du tout, dans certains endroits) respectées.

Dans les marchés publics et dans les véhicules de transport en commun notamment, la distanciation physique est une utopie. Les points de lavage des mains sont inexistants dans plusieurs institutions publiques et privées.

Par ailleurs, la guerre des gangs qui fait rage dans les quartiers populaires dont Martissant, Fontamara Cité Soleil et Delmas, poussent de nombreux riverains de ces zones à fuir leurs maisons. Ils trouvent refuge dans des camps improvisés où ils vivent dans une promiscuité révoltante.

C’est le cas, par exemple, du Centre Sportif de Carrefour qui accueille depuis le 5 juin dernier, les déplacés de Martissant et de Fontamara.

Entretemps, la campagne de vaccination n’a pas encore démarré. Le pays attend toujours les premiers lots de vaccins contre le Coronavirus même si certains haïtiens ont déjà trouvé le moyen de se faire vacciner, soit en Haïti, soit à l’étranger.

Devant l’incapacité des autorités à les protéger contre la maladie, de nombreux haïtiens s’en remettent à la médecine traditionnelle ou à la providence.

Vant Bèf Info (VBI)



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More