Haïti – Sécurité : Création d’une cellule anti-kidnapping

0 6


Haïti – Sécurité : Création d’une cellule anti-kidnapping
02/03/2021 05:59:13

Haïti - Sécurité : Création d’une cellule anti-kidnapping

Jovenel Moïse était hier lundi au Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique (MJSP) pour présider une réunion cruciale du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN).

Des sujets importants ont été abordés, entre autres, les circumstances générales de sécurité dans le pays.

“Eu égard à la hausse de l’insécurité et du kidnapping téléguidé, les plus hautes autorités de l’Etat ont envoyé, ce [lundi] matin, au MJSP, un signal fort pour rappeler à la population qu’elles sont en train de tout mettre en œuvre pour mettre les bandits hors d’état de nuire,” a indiqué Rockfeller Vincent

“L’Unité Centrale de Renseignements Financiers (UCREF), l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC), le Ministère des Finances et la Banque de la République d’Haïti (BRH) vont contrôler des transactions financières suspectes au regard des outils légaux afin de déceler d’éventuels cas de financement de la violence en Haïti notamment le kidnapping,” a annoncé Jovenel Moïse, annonçant la création d’une cellule anti-kidnapping en help à celle de la DCPJ pour mieux combattre ce fléau “Il a été décidé de la création d’une cellule anti-kidnapping qui fonctionnera sous l’autorité du DG de la PNH [Léon Charles].”

Aussi spécifie t-il que “Des instructions claires sont passées aux ministères des Finances et de la Justice en vue de mobiliser les services techniques compétents de l’Etat pour retracer l’utilisation des fonds provenant du kidnapping […] L’insécurité a changé d’échelle et frappe à toutes les portes sur notre territoire. C’est le moment d’agir. Les forces de sécurité doivent se mettre en branle afin de combattre ces phénomènes meurtriers et dévastateurs que sont le kidnapping, le crime organisé et le banditisme.”

De son côté le Premier ministre a demandé au ministre des Affaire étrangères de s’entretenir avec les autorités américaines sur des cargaisons d’armes et de munitions provenant des États-Unis.

Aussi Jovenel Moïse a demandé au ministre de la Justice et de la Sécurité publique de créer une ligne téléphonique rouge contre le kidnapping pouvant recevoir jusqu’à 250 appels par heure.

HL/ HaïtiLibre



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More