indexées dans la mort du diplomate italien, les FDLR réagissent et accusent

0 8

Les FDLR

Les rebelles hutu des FDLR ont réagi à l’accusation du gouvernement congolais qui leur impute la responsabilité de l’attaque qui a coûté, lundi, la vie à l’Ambassadeur italien et deux autres personnes. Dans un communiqué qu’elles ont rendu public, les FDLR accusent à leur tour les armées congolaises et rwandaises.

Dans un communiqué rendu public hier soir, les autorités de Kinshasa accusaient très clairement les rebelles des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) d’être à l’origine de l’attaque ayant coûté la vie à l’Ambassadeur italien en RDC, Luca Attanasio, ainsi qu’à deux autres hommes.
Peu de temps après cette publication, les responsables des FDLR ont, à leur tour, sorti un communiqué pour réfuter les propos du Vice-premier ministre congolais en cost de l’Intérieur et de la Sécurité.

Les FDLR condamnent l’assassinat, nient toute implication dans l’attaque…

Le communiqué begin par condamner vivement l’attaque qui a entraîné la mort de trois hommes dont le diplomate italien. « Les Forces démocratiques de libération du Rwanda, FDLR en sigle, condamnent, avec la dernière énergie, l’assassinat lâche de l’Ambassadeur de la République d’Italie en République Démocratique du Congo et de son chauffeur, et démentent catégoriquement les propos des autorités congolaises qui les accusent d’en être l’auteur avant même de mener une enquête sérieuse à ce sujet ».
Et de poursuivre : « Les FDLR déclarent qu’elles ne sont en rien impliquées dans l’attaque qui a résulté en la mort de l’ambassadeur italien et demandent aux autorités congolaises et à la MONUSCO de faire toute la lumière sur les responsabilités de cet ignoble assassinat au lieu de recourir à des accusations hâtives ».

… Et accusent les armées congolaises et rwandaises

Pour les FDLR, la responsabilité de cette attaque est à chercher dans les rangs des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et de l’armée rwandaise. « De sources concordantes, le convoi de l’Ambassadeur a été attaqué dans une zone dite des « trois antennes », près de Goma, sur la frontière avec le Rwanda, non loin d’une place des FARDC et des militaires rwandais des Forces de défense rwandaises. La responsabilité de cet ignoble assassinat est à rechercher dans les rangs de ces deux armées et leurs sponsors qui ont noué une alliance contre-nature pour pérenniser le pillage de l’Est de la RDC ».

Le communiqué se termine sur une observe de présentation de condoléances. « Les FDLR présentent leurs condoléances aux familles des défunts, au gouvernement et au peuple italien, et leur assurent toute leur sympathie ».

A lire : RDC, Meurtre de l’ambassadeur d’Italie : les rebelles rwandais des FDLR pointés du doigt

Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More