Kagame dénonce « l’hypocrisie » dans l’approvisionnement en vaccins

0 13

Paul Kagame

Le Président rwandais, Paul Kagame, a critiqué les pays riches pour la thésaurisation des vaccins contre le Coronavirus à un second où d’autres pays ont du mal à commencer la vaccination.

Paul Kagame dénonce « l’hypocrisie » dans l’approvisionnement en vaccins contre le Coronavirus à un second où d’autres pays ont du mal à commencer la vaccination. Ses commentaires contenus dans un tweet étaient en réaction à une soumission de Tedros Adhanom Ghebreyesus, le patron de l’Organisation mondiale de la santé.

Tedros Ghebreyesus expliquait remark les accords entre certains pays à revenu élevé et les fabricants de vaccins Covid-19 sapent l’initiative COVAX dirigée par l’OMS en réduisant le nombre de doses qu’elle peut acheter. « C’est de l’hypocrisie et des doubles requirements dont nous avons toujours parlé. Juste l’un des nombreux exemples conséquents !!! », a tweeté Paul Kagame.

Le Rwanda a été l’un des premiers pays africains à démarrer son programme de vaccination contre le Covid-19. La première section, avec des vaccins du fabricant américain Moderna, a ciblé les brokers de santé et les personnes atteintes de comorbidités. Un sure nombre de pays africains attendent des envois provenant de différentes sources. Entre autres Sinopharm en Chine, Sputnik V en Russie, AstraZeneca et Johnson and Johnson au Royaume-Uni et Pfizer et Moderna aux États-Unis.

L’Équipe spéciale d’acquisition de vaccins en Afrique de l’Union Africaine est un organisme parapluie qui cherche à aider les pays à se faire vacciner. L’autre organe principal est l’établissement COVAX dirigé par l’OMS. Certains pays achètent également des doses directement auprès des fabricants.

A lire : Rwanda : de nouvelles mesures pour freiner la deuxième vague de Covid-19

Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More