la Banque mondiale approuve un soutien supplémentaire de plus de 73 milliards

0 5


Un montant de 130 millions de dollars (environ 73 milliards FCFA) a été approuvé par la Banque mondiale pour le Ghana, dans le cadre du projet de préparation et d’intervention d’urgence Covid-19, a révélé le directeur pays de l’institution financière, Pierre Frank Laporte.

Le fonds servira de facilité de crédit supplémentaire de l’Association internationale de développement (IDA) destinée au secteur de la santé pour enrayer une reprise de la pandémie de Coronavirus. Selon Pierre Frank Laporte, la nouvelle facilité de crédit servirait à la préparation d’un déploiement imminent d’un vaccin contre le Coronavirus pour le Ghana. Il a ajouté que la facilité de crédit servira également à accroître l’éducation et la sensibilisation sur les dangers de la pandémie.

Le Groupe de la Banque mondiale rendra accessibles, jusqu’à 160 milliards de dollars (89 076 milliards FCFA), sur une période de 15 mois se terminant en juin 2021. Ce montant aidera plus de 100 pays à préserver les moyens de subsistance des pauvres et des vulnérables touchés par la pandémie, à soutenir les entreprises et à améliorer les conditions économiques.

« Ce financement supplémentaire est opportun et essentiel pour sauver des vies et construire des systèmes résistants en augmentant la capacité de surveillance, de diagnostic et de traitement avec une disponibilité accrue de lits dans les unités de soins intensifs et en adoptant de nouveaux traitements Covid-19. Ce sont là des efforts essentiels pour atteindre la couverture universelle des soins de santé, que le Ghana s’est engagé à considérer comme une priorité », a déclaré Pierre Frank Laporte, directeur de la Banque mondiale pour le Ghana.

Selon le dernier bilan des autorités ghanéennes, le pays compte 49 302 cas confirmés de Covid-19, pour 320 décès et 47 843 guérisons. Alors que la course à un traitement s’accélère à travers le monde, le gouvernement souhaite préparer le terrain pour le déploiement d’un futur vaccin sur son territoire.

Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More