La colombie dépêchera une mission consulaire pour assister ses ressortissants arrêtés dans cette affaire – Vant Bèf Info

0 15


Le gouvernement colombien enverra une mission consulaire en Haïti la semaine prochaine pour aider les ex-militaires arrêtés dans le pays pour leur participation présumée dans l’assassinat du président Jovenel Moise. Selon le journal espagnol Efe qui a relayé l’information cette visite participe également des démarches qui viseraient le rapatriement des trois membres du groupe tués lors de cet assassinat .

Colombie , le 16 juillet 2021.- Concernant cette visite en Haïti annoncée pour la semaine prochaine, la vice-présidente et ministre des Affaires étrangères de la Colombie, Marta Lucía Ramírez, a déclaré vendredi aux correspondants étrangers que le vice-ministre des Affaires étrangères, Francisco Echeverri, est en contact permanent avec les familles des Colombiens et l’ambassadeur d’Haïti à Bogotá, Jean Mary Exil, qui s’est déja rendu à Port-au-Prince pour faciliter les démarches. Selon Ramírez, le gouvernement colombien « va s’assurer qu’il puisse y avoir une mission consulaire pour aider Haïti une fois que les autorités de ce pays nous auront donné leur accord pour pouvoir soutenir les familles dans le rapatriement des corps des personnes décédées ».

Selon la police nationale d’Haïti, 18 soldats colombiens à la retraite ont été capturés après l’assassinat du président Moïse et trois autres ont été tués.
Le vice-président et ministre des Affaires étrangères a souligné la douleur du gouvernement colombien « pour l’assassinat du président d’Haïti et surtout sachant qu’il y a peut-être eu des Colombiens qui ont participé » à ce crime, qu’il a jugé « totalement inacceptable ».

Il a ajouté que, « malheureusement, comme l’a dit le président Iván Duque, apparemment certains des Colombiens qui se sont rendus en Haïti savaient en quoi consistait le plan pour lequel ils avaient été embauchés, mais » la plupart d’entre eux sont allés dans une autre mission, soi-disant pour soutenir les forces de sécurité haïtiennes ; ils ont été trompés. »

Vant Bèf Info ( VBI)



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More