La peste porcine s’étend à 11 provinces, la FAO appelle à des mesures préventives

0 12

Support Black Owned Businesses & Buy Black with FindAfro

[ad_1]

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a alerté lundi les pays d’Amérique latine et des Caraïbes pour qu’ils prennent des mesures préventives à la lumière de la récente détection de cas de peste porcine africaine en République dominicaine. À l’heure actuelle, la maladie  est été détectée  dans 11 des 32 provinces de la République dominicaine, sur la base des résultats de 387 échantillons envoyés aux États-Unis pour y être testés.
 
Mardi 3 aout 2021.- Dans un communiqué publié depuis son siège régional, à Santiago du Chili, la FAO   a souligné qu’ »il y a un grand risque que la maladie se propage progressivement au reste de l’Amérique latine et des Caraïbes » et a appelé les pays à « activer et réviser  rapidement leur plans d’urgence ou d’intervention   pour cette maladie animale.
Ainsi, entre autres mesures, elle  a conseillé que les contrôles aux frontières soient renforcés, le contrôle des objets personnels des voyageurs revenant de la République dominicaine soit augmenté, les mesures de biosécurité soient renforcées dans les élevages porcins et la surveillance soit accrue, notamment la notification et les tests sur les porcs malades ou morts, même sauvages et libres.

Les cas de peste porcine détectés en République dominicaine sont les premiers confirmés dans l’hémisphère occidental depuis les années 1980, a détaillé la FAO.
À l’heure actuelle, la maladie  a déjà été détectée dans 11 des 32 provinces de la République dominicaine, sur la base des résultats de 387 échantillons envoyés aux États-Unis pour y être testés.

« Avec son taux élevé de mortalité animale, la propagation progressive et la persistance endémique de la peste porcine africaine pourraient sérieusement affecter la production porcine ainsi que le commerce national et international de ses produits », indique le document.
La FAO a toutefois précisé que la peste porcine africaine ne représente aucun risque pour la santé humaine, ni par contact direct avec des animaux infectés, ni par la consommation de tout produit d’origine porcine.

La maladie est désormais présente sur tous les continents et touche plus de 50 pays, « nuisant à leur sécurité alimentaire, à leurs moyens de subsistance qui dépendent de la chaîne de valeur de l’élevage porcin, et à la biodiversité, car la maladie a impacté la faune sauvage », conclut le texte.
 
Vant Bèf Info ( VBI)

[ad_2]

Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More