La science a tranché : faire du vélo électrique, c’est vraiment du sport

0 9

D’après une étude de l’Université de Miami, 2h30 d’exercice sur un vélo électrique suffisent à se maintenir en bonne santé.

Une France divisée. Il n’aura échappé à personne en un an de pandémie que le vélo à connu un essor sans précédent en France. Très concrètement, en 2020, le secteur représentait environ 3 milliards d’euros, soit une croissance de 25% depuis 2019. Avec cette expansion est né un débat voyant d’un côté les « puristes », adeptes du vélo traditionnel, considérer l’autre camp comme une brochette de fainéants parce qu’ils pédalent avec une assistance électrique. Bien bien… une étude américaine vient tordre le cou à ces idées reçues et confirme que faire du vélo électrique c’est bel et bien du sport.

Du cardio. Très récemment l’Université de Miami en Floride cherchait à comparer les efforts fournis sur un vélo électrique ainsi que sur un vélo traditionnel afin de savoir si le premier permettait de réaliser les 2h30 d’exercice d’intensité modérée hebdomadaire recommandées pour se maintenir en bonne santé.

Pour se faire, les chercheurs ont simulé un trajet de 5 kilomètres effectué par des cyclistes sur un vélo standard, un vélo électrique avec une assistance de niveau 1 (faible) et à nouveau avec une assistance de niveau 2 (soutenue). Résultats : le pourcentage de la fréquence cardiaque maximale atteinte sur le vélo traditionnel est de 66 % contre 62 % sur un vélo électrique avec assistance de niveau 1 et 56 % sur le vélo électrique avec assistance de niveau 2.

Fatbike — Wikipédia

Réel effort. Aussi, concernant la dépense calorique – le nerf de la guerre – les tests ont montré qu’elle s’élevait à 505 kilocalories par heure pour le vélo traditionnel contre 422 kilocalories par heure sur un vélo électrique avec assistance de niveau 1 et 344 kilocalories par heure sur le vélo électrique avec assistance de niveau 2. Bien que variable, l’effort est donc réel quelque soit le type de vélo.

L’étude conclut donc que si les cyclistes s’engagent dans un exercice d’intensité plus élevée lorsqu’ils utilisent un vélo non électrique, l’effort fourni sur le vélo électrique correspond, néanmoins, toujours au niveau d’exercice d’intensité modérée recommandé pour éviter ou réduire le risque de problèmes de santé graves. En somme : même électriquement assisté.e, pédalez, vous serez en meilleure santé.

!function(f,b,e,v,n,t,s)
{if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,’script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘2281520862105623’);
fbq(‘track’, ‘PageView’);

Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More