Le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire attristé par la mort de son président

0 6


Le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) se dit attristé par la mort de son président, le Magistrat René Sylvestre, des suites du coronavirus. Maître Sylvestre a passé la quasi-totalité de sa vie à la Magistrature, précise le CSPJ.

Port-au-Prince, le 24 juin 2021.- Dans une note publiée le jeudi 24 juin 2021, le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) se dit attristé par le départ de son président, le Magistrat René Sylvestre, survenu le 23 juin 2021, à l’hôpital Universitaire de Mirebalais.

Selon le CSPJ, Me Sylvestre a passé la quasi-totalité de sa vie à la magistrature du pays où il est arrivé, durant ses 26 ans de carrière, au plus haut sommet. Il a occupé, depuis le 1er février 2019, la fonction de Président de la Cour de Cassation et du Conseil supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ), précise la note.

« Devant cette situation, le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ), organe d’administration, de contrôle, de discipline et de délibération du pouvoir judiciaire se découvre bien bas devant la dépouille mortelle de cet illustre disparu et son cher président emporté par la pandémie de Covid-19 », écrit le CSPJ.

Le CSPJ présente ses sympathies aux parents du défunt et aux membres du système judiciaire en général.

Vant Bèf Info (VBI)



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More