Le Parquet de Port-au-Prince qualifie de présumés assassins les responsables de sécurité du président – JUNO7

0 19


Le Parquet Port-au-Prince qualifie de présumés assassins les quatre responsables de sécurité du président Jovenel Moïse dont Dimitri Hérard.

Le Commissaire du Gouvernement a.i Près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, Me. Bedford Claude, dans des correspondances adressées au directeur de l’Immigration et de l’Emigration, Joseph Cianciulli, ce jeudi 15 juillet, lui a demandé de passer des instructions nécessaires au service concerné afin d’interdire aux responsables de la sécurité du président qu’il qualifie de présumés assassins de quitter le pays.

Me Bedford Claude, le chef de la poursuite pénale dans la juridiction de Port-au-Prince, les interdit de « quitter par voies aérienne, maritime et terrestre le territoire National pour des présomptions graves d’assassinat sur le Président de la République Monsieur Jovenel Moïse. » A ses yeux, ils sont les présumés assassins du chef de l’État.

Ces gradés de la PNH faisant l’objet déjà d’invitation au Parquet sont le commissaire de police, Dimitri Hérard, responsable de l’unité de sécurité général du palais national (USGPN), le commissaire de police, Léandre Pierre Osman, responsable de l’unité de sécurité présidentielle (USP) l’inspecteur principal Amazan Paul Eddy, responsable du CAT TEAM, et le commissaire Divisionnaire Jean Aguel Civil, coordonnateur général de la sécurité présidentielle.

Advertisement. Scroll to continue reading.

urgent, meurtre

En savoir plus:

Assassinat de Jovenel Moïse : la Famille Jaar demande à Rodolphe de se rendre à la justice



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More