Le parti Bouclier propose un gouvernement de consensus avec un Premier ministre issu de l’opposition

0 3


La situation actuelle du pays, dominée par une remontée spectaculaire de l’insécurité, semble préoccuper au plus haut point des responsables politiques. Le Parti Bouclier, réputé proche du pouvoir, croit qu’un nouveau Premier ministre issu de l’opposition non radicale et un gouvernement de consensus peuvent aider à trouver une issue à la crise.

 » En plein 21e siècle, à l’ère de la technologie, c’est regrettable que le pays continue de fonctionner dans des querelles entre frères et sœurs « , a déploré le porte-parole du parti, Arios Jean-Charles.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Le chef de l’État doit entamer un dialogue avec les différents acteurs de la société afin de nommer un Premier ministre issu de l’Opposition modérée », a recommandé le responsable politique.

Face à la remontée de l’insécurité, M. Jean Charles a mis en cause l’incapacité du chef du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN), Joseph Jouthe.

« Des familles continuent de pleurer le départ de leurs proches tombés sous des balles assassines « , a-t-il déploré.

Arios Jean Charles invite en ce sens le président de la République, Jovenel Moïse, à prendre les mesures nécessaires afin de ŗétablir l’ordre dans le pays et justifier le mandat qui lui a été accordé à travers les urnes.



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More