le roi Mohammed VI honoré par Donald Trump

0 7

Donald Trump et Mohammed VI

À quelques jours de la fin de son mandat à la tête de son pays, Donald Trump vient de décerner au roi Mohammed VI la prestigieuse Légion du mérite des États-Unis, grade de commandeur en chef, pour sa « vision et son courage personnel, notamment sa décision de renouer avec Israël ».

Après avoir été promu au grade d’Ouissam El Mohammadi par le roi Mohammed VI, le Président américain sortant, Donald Trump a, à son tour, décerné au roi Mohammed VI, la prestigieuse Légion du mérite des États-Unis, grade de commandeur en chef, pour sa « vision et son courage personnel, notamment sa décision de renouer avec Israël ».

« Le roi Mohammed VI a fait progresser le partenariat durable et solide entre le royaume du Maroc et les États-Unis dans tous les domaines », a salué la Maison-Blanche, dans un communiqué.

« Sa vision et son courage personnel, notamment sa décision de renouer contact avec l’État d’Israël, a eu un impact positif sur le paysage (politique) du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord signant le début d’une nouvelle ère de sécurité et de prospérité » pour les États-Unis et le Maroc, a ajouté le même communiqué.

La Légion du mérite est une médaille militaire remise pour un fait d’armes exceptionnel ou à des responsables étrangers, qui peuvent uniquement être accordée par le Président des Etats-Unis d’Amérique, rappelle la Maison-Blanche.

La décoration de Donald Trump a été remise par la Princesse Lalla Joumala Alaoui, ambassadrice du Maroc aux États-Unis, lors d’une cérémonie de distinction du Président américain sortant élevé au rang d’Ouissam El Mohammadi, la plus haute distinction du royaume décernée uniquement aux monarques, aux chefs d’État, à la famille royale et aux princes étrangers, hier vendredi, dans le bureau ovale.

À rappeler que Donald Trump, qui a perdu les dernières élections présidentielles aux États-Unis au profit du démocrate Joe Biden, devrait quitter le pouvoir dans quelques jours. Le Président élu Joe Biden sera investi le 20 janvier prochain.

A lire : Maroc, Israël : quand Trump fait chanter Mohammed VI sur le Sahara

Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More