Léna Situations répond à Frédéric Beigbeder et son “snobisme intellectuel”

0 7


Capture d’écran TMC

Léna Mahfouf, de son vrai, sur le plateau de “Quotidien”, mercredi 11 novembre.

LIVRES – Un succès qui dérange. Invitée de “Quotidien” ce mercredi 11 novembre, Léna Situations est revenue sur le succès de son livre Toujours plus, vendu à plus de 200.000 exemplaires depuis sa sortie en septembre. L’occasion de répondre aussi aux critiques qui lui ont été adressées, notamment de la part de Frédéric Beigbeder.

“Je trouve que c’était un peu la facilitée de s’attaquer à la nouvelle génération. Il dit ce qu’il veut et nous, on répond ce qu’on veut, a-t-elle confié sur le plateau de Yann Barthès. On répond qu’on est fatigué par ce snobisme intellectuel et le mépris qu’on peut avoir face à des jeunes qui essayent de faire des choses.”

Dans une chronique littéraire, publiée le 6 novembre dans Le Figaro, l’écrivain n’a pas seulement critiqué l’essai de la célèbre youtubeuse, il s’en est aussi directement pris à cette dernière. “Léna Situations est sûrement une personne solaire, gentiment narcissique, une victime parmi tant d’autre de Marc Zuckerberg. Son inculture assumée rend toutefois sa lecture angoissante. Cette jeune femme est la preuve que le système éducatif français a perdu une bataille contre Facebook”, pouvait-on lire.

Léna Mahfouf (son vrai nom) dit ne pas comprendre ces attaques. Elle ne prétend pas avoir sorti “l’essai philosophique de l’année” et voit surtout dans la réaction de l’écrivain un coup de communication. “Dans ce cas, poursuit-elle chez ‘Quotidien’, il m’attaque uniquement parce qu’on a vendu beaucoup livres. Tout ça n’est que business. Si j’avais été après lui [dans les ventes], je ne pense pas qu’il y aurait prêté attention et écrit un article, pendant son confinement, sur moi.”

Suivie par plus d’un million d’abonnés sur YouTube, l’influenceuse ne se laisse pas abattre et se félicite des chiffres. “On ne s’attendait pas à ça. On savait que ma communauté allait booster le truc. On l’a vu avec les pré-commandes. On arrive sur du bouche à oreilles, maintenant, poursuit-elle. Peut-être qu’un livre sur la positivité, c’était quelque chose dont on avait plus besoin en ce moment.”

À voir également sur Le HuffPost: Le confinement de Léna Situations lui a révélé son influence



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More